Jump to content
Derniers résultats
  • Clermont - Brest
  • P.S.G. 4 - 0 Clermont
  • Clermont 2 - 2 Metz
  • Lyon 3 - 3 Clermont
  • Clermont 2 - 0 Troyes
  • Clermont ! 👏👏👏 Clermont ! 👏👏👏 Clermont ! 👏👏👏
  • On est en ligue1, vous ne rêvez pas


    Recommended Posts

    à l’instant, hermann a dit :

    Tu te moques de moi mais je ne suis pas le seul vieux et il y a encore beaucoup plus vieux que moi qui vient sur le forum ;) je pense que les messages doivent être accessibles facilement par tous ;)

    je taquine gentiment, pas me moquer, ce n'est pas dans mon ADN

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 349
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    il y a 1 minute, leonidas a dit :

    vous avez une super équipe... sans l'ombre d'un doute avec Troyes celle qui m'a fait la plus grosse impression cette saison. Je l'avais d'ailleurs dit juste après notre match contre vous. Donc j'espère vraiment que vous allez monter. Vous le méritez.

    Et si jamais par malheur vous ne montiez pas, heuu moi je veux bien récupérer un ptit jeune de chez vous qui m'a tapé d'un l'oeil... un certain Amine Adli. Si vous en voulez plus quoi :D

    Marseille est sur le coup, hé, oui, c'est désormais notre concurrent, va falloir s'y habituer😋

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 1 minute, fred1 a dit :

    je taquine gentiment, pas me moquer, ce n'est pas dans mon ADN

    Je ne le prends pas mal, je te connais pas de soucis, mais je pense que parfois il faut faire plus simple en pensant aux plus âgés ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    Ahmet Schaefer (président du Clermont Foot) : « J’ai pleuré pendant dix minutes, comme un enfant. Mon épouse aussi, je ne sais pas l’expliquer... Après, les appels ont commencé, je n’ai pas répondu au début. Maintenant, je suis beaucoup plus calme. Petit à petit, jusqu’à samedi à Caen, je vais me rendre compte de ce qui se passe. C’est fait, je n’en reviens pas. J’ai regardé le match Toulouse - Pau évidemment, c’était fou. Maxime Dupé, notre ancien gardien (aujourd’hui au TFC, NDLR) est sorti à la fin pour aller dans la surface de Pau, quelle scène ! Et avant, il y a une incroyable occasion des Toulousains... Ils ont tout donné, mais Pau aussi. Samedi à Caen, il faudra faire un match comme si tout était normal. Mais on ne peut pas imaginer que Caen gagne 4-0 et que Toulouse gagne aussi 4-0. Se dire que le Clermont Foot est en Ligue 1, c’est trop ! »

    Link to comment
    Share on other sites

    il y a 2 minutes, Section CFA 03 a dit :

    Merci pour les liens mais j'ai accès à rien n'étant pas abonné La Montagne. Pouvez vous copier les contenus pour que tout le monde en profite ? Merci beaucoup. 

    Pascal Gastien était très ému, ce mercredi soir, après le nul de Toulouse (2-2) qui envoie ses hommes en Ligue 1. Il leur demande un dernier effort samedi en Normandie, éthique oblige.

    Même s’il a joué à Marseille, Pascal Gastien n’est pas Jorge Sampaoli, le vibrionnant coach de l’OM. Car c’est tout en mesure - mais avec une grande émotion dans la voix - que le coach du Clermont Foot a appréhendé ce mercredi soir la consécration de son équipe, désormais aux portes de la L1.

    Dans sa bouche, des mots simples, à son image. Une fierté légitime aussi mais contenue, et tout l’arc-en-ciel des sentiments au fil de cette soirée qui a vu Pau démarrer très mal, revenir, être à nouveau méné puis égaliser pour propulser Clermont en L1.

    « Un mélange d’émotions fortes, du stress jusqu’au bonheur »

    Voilà, c’est fait !

    « En principe oui (sourire). C’est une délivrance car on a connu beaucoup d’émotions, réunis tous ensemble. Les vingt dernières minutes devant le poste ont été dures, croyez-moi. C’est un mélange d’émotions fortes, du stress jusqu’au bonheur. Et maintenant la délivrance. On est heureux de ce dénouement. Ça s’entend (ca crie de joie derrière lui). »

    Avec une saison exceptionnelle, il faut le dire de la part de votre équipe...

    « Oui, mais regardez ce qu’il a fallu faire ! D’habitude, ça monte à 68 points.  Nous, on était ce soir à 72 et sans réelles certitudes avant ce nul de Pau à Toulouse qui nous ouvre enfin la voie vers la Ligue 1. Oui, on a réalisé un gros parcours. Au final, on est récompensé, c’est bien. »

    foot-ligue-2-clermont-foot-vs-sochaux_5375368.jpegFlorent Ogier et le Clermont Foot doivent finir le boulot, samedi prochain à Caen, avant de savourer pleinement la montée en L1. Photo Richard Brunel

    J’ai une pensée pour ceux qui sont au club depuis quinze ou vingt ans, qui ont travaillé dans l’ombre. C’est une œuvre collective, des joueurs aux personnels du club

    Vous y avez grandement contribué...

    « Tout le monde a bossé. J’ai une pensée pour ceux qui sont au club depuis quinze ou vingt ans, qui ont travaillé dans l’ombre. C’est une œuvre collective, des joueurs aux personnels du club. C’est surtout une très belle victoire pour le club, la ville, et l’Auvergne tout entière. C’est fantastique de vivre de tels moments et d’apporter cela aux gens. À titre personnel, c’est un moment forcément exceptionnel. On a été réguliers ces dernières saisons. Il faut en passer par là pour espérer franchir le cap. Voilà, on y est. »

    Cette saison est au sommet de votre Panthéon, on imagine ?

    Oui, j’avais déjà connu un parcours marquant avec Niort pour rejoindre la Ligue 2. Bon, là, c’est le cran au-dessus. Forcément, cela fait plaisir. Je veux profiter de l’occasion pour remercier l’ancien président Claude Michy, qui a sauvé le club à un moment, mais aussi « Coco » (Diacre, qui l’a précédé au poste). Mais vous me permettrez aussi d’avoir une pensée particulière (avec des trémolos dans la voix) pour deux grands éducateurs qui m’ont apporté cette notion du jeu, Guy Latapie (décédé en février dernier) et Patrick Parizon. 

    « On se doit d’être sérieux (samedi à Caen) »

    Il reste un match à jouer quand même ?

    Absolument ! (sourire). Et il ne faut pas qu’il y ait d’accident à Caen samedi. Et puis surtout, on se doit d’être sérieux car notre résultat aura des répercussions sur l’issue de la saison pour d’autres équipes qui attendent qu’on respecte l’éthique. Et c’est normal.

    Vos joueurs ont déjà commencé à fêter cette accession. Et vous ?

    Oui, je vais m’autoriser une coupe de champagne (sourire). 

    Ils ont la permission de minuit ?

    Ils sont grands, on ne va pas les fliquer et je ne jouerai pas les rabat-joie. Mais je sais qu’ils ne feront pas n’importe quoi non plus. On sera à l’entraînement demain matin (ce jeudi). Il faut bien finir cette saison exceptionnelle. Mais qu’il y ait de la joie, c’est bien. Et c’est normal. 

    Valéry Lefort

    Link to comment
    Share on other sites

    Au stade Gabriel-Montpied, les joueurs du Clermont Foot ont exulté

    Publié le 12/05/2021 à 23h31

    Au stade Gabriel-Montpied, les joueurs du Clermont Foot ont exulté
    Les joueurs ont vibré devant l’écran géant où ils étaient tous réunis au stade Montpied pour suivre la rencontre © Rédaction SPORTS 
    Les Clermontois ont un pied, quatre orteils et un ongle en Ligue 1 après le nul de Toulouse, mercredi soir, face à Pau (2-2). Une première historique que les joueurs ont vécue ensemble, au stade. 

    Le Clermont Foot à la fortune de Pau ! En réalisant le partage des points à Toulouse, les Béarnais ont ouvert en grand les portes de l’élite du football français aux Clermontois. Une première historique. Il faudrait en effet aujourd’hui plus qu’un séisme pour que le club auvergnat ne découvre pas la Ligue 1 l’été prochain.

    Le Montpied, leur cocon

    Pour espérer cette folle isssue avant même la dernière et 38e journée qui enverra l’équipe à Caen, samedi soir (coup d’envoi à 20 heures), toute l’entité Clermont Foot avait décidé de se retrouver dans le salon d’honneur du stade Montpied. Comme dans un cocon. Comme un symbole de ce club aux atours si familiaux, ils étaient tous là : joueurs, dirigeants, bénévoles, staffs sportifs et médicaux. Tous regroupés et unis pour suivre devant un écran géant le match Toulouse-Pau.

    Il n’en manquait finalement qu’un, le président Ahmet Schaefer, coincé à Zurich, mais qu’on imaginait « chaud bouillant » devant sa télé : « J’ai pleuré comme un enfant pendant dix minutes au coup de sifflet final ! » Il n’était évidemment pas le seul...

    Sous la grande tribune, les Clermontois ont vécu « intensément » ce match qui les propulse, en pleine lumière. Comme pour mieux pousser les Palois à réussir l’exploit, nombre de joueurs, de Zedadka à Bayo, de N’Simba à Rajot, avaient choisi de suivre la rencontre avec la tunique jaune de leurs potes du Pau FC sur le paletot. Pressentiment gagnant...

    Depuis un quart de siècle, quand Clermont et Toulouse joutaient en sport, il était immanquablement question de rugby. Et immanquablement question de défaites, du Parc des Princes au Stade de France, pour laisser une ville, une région au désespoir. Cette fois, sans finale, sans mauvais rebond, le ballon rond a vaincu le signe indien.

    clermont-foot-joie-des-clermontois-montee_5375442.jpegMaillot jaune sur les épaules, les Clermontois étaient tous réunis au stade Gabriel-Montpied pour voir le nul entre Toulouse et Pau.

     

    Link to comment
    Share on other sites

    Yohann Magnin exulte

    À 20 h 50, au coup de sifflet final, la petite cohorte confinée au stade Montpied a littéralement explosé. Allevinah en a perdu sa casquette dans l’euphorie collective. Certains encadrants, comme le responsable des gardiens Eric Gelard, ont feinté pour éviter de finir tout habillé dans le bain froid qui soulage les muscles.

    Le milieu de terrain Yohann Magnin, écarté de la fin de saison sur blessure lors de la réception d’Amiens, n’a pas été le dernier à mettre gentiment le boxon. « On est heureux pour lui, il a traversé tellement de choses cette saison », glissait avec affection l’un de ses coéquipiers, référence notamment à plusieurs drames familiaux avant sa rupture du ligament antérieur du genou droit.

    « Oui, on a descendu quelques bières. Mais on va s’arrêter là. Le champagne, on va se le garder au frais pour samedi. »

    FLORENT OGIER (capitaine du Clermont Foot)

    « Oui, on a descendu quelques bières, rigolait de son côté Florent Ogier, l’un des deux capitaines avec Jonathan Iglesias. Mais on va s’arrêter là. Le champagne, on va se le garder au frais pour samedi. Mais on va aller à Caen pour gagner, on se l’est dit entre nous. Il reste ce match pour terminer en beauté ».

    Et achever au sommet une saison qui marque l’avènement du Clermont Foot dans le cercle très fermé du football français.

    Valéry Lefort

    Link to comment
    Share on other sites

    Maintenant il ne faut pas faire n'importe quoi ! 

    Profiter 

    Essayer de bien figurer en Ligue 1

    Et si on fait l'ascenseur, rester solide en ligue 2 pour ne pas faire comme des clubs qui ont depuis disparus (Evian, Arles, Boulogne,..)

     

    Mais pour le moment profitons de la plus belle page du club pour ces 30 ans 🎉

    Edited by Yirmeyah
    Link to comment
    Share on other sites

    Bon ce matin ben j’ai la tête dans les étoiles 🌟, c’est incroyables ce qui nous arrivent .je n’y crois toujours pas , je vais attendre samedi après notre dernier match pour réaliser vraiment cette montée en LIGUE 1 ..

    pfffffff que c’est beau .

    je voulais remercier toute les personnes qui sont sur ce forum ainsi que les administrateurs de ce forum qui font aussi un boulot vraiment sympas et qui mettent une ambiance virtuelle, franchement bravo et merci. 
    je prend souvent plaisir à lire tout ce qui ce dit sur notre équipe et parfois je suis aussi contre certains sujet qui me font rugir mais c’est aussi ça un forum , tout les avis sont à entendre à écouter et c’est ça que j’aime . Bravo , merci et continuer comme ça .
    Une saison vas ce finir et quel saison , j’arrive pas à croire encore tout ça depuis toute c’est années que je suis derrière cette équipe de Clermont . J’ai déjà hâte d’être la saison prochaine et voir enfin notre équipe jouer dans l’élite du foot français. 
    Beaucoup de chose vont changer pour la ville , c’est sur . C’est magique les gars 🔴🔵.

    j’espère qu’il y auras un accueil des supporter pour notre équipe dès samedi soir ou un autre jour car il le méritent vraiment . 
    Maintenant Clermont vas finir le travail dès samedi pour enfin allez ce reposer car ils le méritent et préparons cette montée dans l’élite le plus rapidement possible . 
    Vive le Clermont doit 63 💙❤️ Et merci.

    Link to comment
    Share on other sites

    • fred1 unpinned this topic

    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest
    Reply to this topic...

    ×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

      Only 75 emoji are allowed.

    ×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

    ×   Your previous content has been restored.   Clear editor

    ×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

    Loading...
     Share


    ×
    ×
    • Create New...