Jump to content
Derniers résultats
  • Un volcan arrive en ligue 1, c'est le Clermont Foot !!!!
  • Médias (diffuseurs, droits TV etc.)


    Recommended Posts

    Il y a 1 heure, Section CFA 03 a dit :

    Discours que je valide totalement. 

    Donner plus d'argent à des clubs qui le jettent par la fenêtre c'est n'importe quoi. Le foot est gangréné par le milieu financier et c'est pas fini. 

    J'espère juste qu'avec leur réforme quelques grands clubs auront des sueurs comme Bordeaux, Marseille, Saint-Etienne qui ont des gestions de clubs catastrophiques et qui se permettent de donner des leçons. 

    Je partage ton avis 😊😊😊

    Link to post
    Share on other sites
    • Replies 64
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    L'offre du duo Canal+ beIN Sports ne satisfait pas la LFP pour les droits de la Ligue 1

    Maxime Saada, président de Canal+, a assuré les clubs de son soutien. Mais la proposition financière issue de son association avec beIN Sports ne suffit pas à la LFP.

    Etienne Moatti04 juin 2021 à 00h05
     
     

    L'exercice était risqué, mais Maxime Saada s'en est plutôt bien sorti. Jeudi après-midi, comme nous l'avions annoncé, le président de Canal+ avait décidé de s'inviter à l'assemblée générale de la Ligue de football professionnel (LFP), qui se tenait en visioconférence. Une prise de parole étonnante puisqu'au terme de la saison, aucun accord sur les droits de la L1 n'a été trouvé pour les trois prochaines, empêchant les clubs, pour la plupart en très grande difficulté financière, de boucler leur budget et le présenter à la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG).
    Très carré, le boss de Canal+ avait préparé une présentation en trois parties. Dans la première, il a expliqué aux présidents de clubs qu'il souhaitait tourner la page du passé, quand Canal+ est sorti bredouille de l'appel d'offres pour la période 2020-2024, avec au bout du compte l'essentiel des matches attribués à Mediapro, qui a fait faillite dans la foulée. Saada a touché un mot du présent et surtout parlé d'avenir. Sans oublier de rappeler aux participants à l'AG que le « produit football s'est abîmé » avec des audiences en berne et un piratage en forte hausse. Pour « reconstruire une compétition sur la durée », il a assuré que le groupe Canal+ était le meilleur partenaire au vu de son poids dans la distribution de chaînes en France.

    Puis il a présenté « les scénarios » d'un accord, avec l'éventualité qu'il prenne tous les droits, qu'il fasse affaire avec DAZN ou qu'il soutienne une chaîne lancée par la LFP. Mais le schéma privilégié par Saada, comme il l'a dit à l'AG, est une association Canal+/beIN Sports. La chaîne cryptée prendrait les deux affiches de L1 qu'elle souhaite, celles du samedi après-midi et du dimanche soir. Tandis que beIN Sports lancerait une antenne dédiée au Championnat de France avec le reste des matches. Cette nouvelle chaîne serait financée conjointement par beIN Sports et Canal+. Dans cette association, Canal+ fait manifestement un certain nombre d'efforts, mais beIN Sports pas suffisamment pour que ce soit viable pour le football français. Vincent Labrune, le président de la LFP, a d'ailleurs clairement indiqué que la LFP ne s'y retrouvait pas pour l'instant et qu'il n'était pas possible de sceller un accord.

     

    La LFP recevrait un fixe de 500 M€, mais elle en veut 600

    Selon nos informations, au vu des montants proposés, la LFP recevrait, la saison prochaine, un tout petit peu plus de 500 millions d'euros de fixe (Canal+, beIN Sports et Free pour les droits mobiles) et éventuellement autour de 60 millions d'euros de bonus. Avec une légère montée en puissance qui permettrait à la Ligue de recevoir un peu moins de 600 millions d'euros de fixe lors de la troisième année de contrat (2023-2024) et un peu plus de 100 millions d'euros de bonus. Pour la LFP, ces montants sont encore trop bas au vu de la situation des clubs. Elle pense impossible qu'ils s'en sortent sans avoir 600 millions d'euros par an de fixe, en moyenne, lors des trois prochaines saisons. Avec évidemment des bonus.

    La négociation n'est donc pas encore terminée et les nerfs vont continuer à être mis à rude épreuve. De toute façon, comme l'a indiqué Saada aux clubs, rien ne sera acté avant la décision de l'Autorité de la concurrence dans le conflit qui oppose Canal+ à la LFP, notamment accusée d'« abus de position dominante ». Elle est attendue dans les prochains jours.

    Link to post
    Share on other sites
    Il y a 23 heures, Daghe Clermont 63 a dit :

    Je trouve que certains présidents de clubs sont vraiment des malhonnêtes. 97% des clubs pro ont voté pour sauf Metz. Alors quand ça parle devant les médias pour dire non à une ligue fermée, ça parle mais pour voter en mode secret ça baisse la tête. J’espère que Clermont n’a pas été favorable à cette décision. Car la durée de rester en ligue de Clermont est max deux ou trois ans. De toute façon, nous ne sommes pas là, autant profiter de l’instant T de la montée en ligue 1.

    Question et réponse 👍🏻

    Edited by dim63
    Link to post
    Share on other sites

    LFP-Droits TV : les négociations s'intensifient avec Canal+ et beIN Sports

    Canal+ et beIN Sports ont amélioré leur offre pour les droits de la Ligue 1. Ils pourraient tourner, en moyenne, autour de 600 millions d'euros par an plus des bonus jusqu'en 2024. Mais le dossier n'est pas encore bouclé.

    Etienne Moattimis à jour le 9 juin 2021 à 19h27
     
     

    À quarante-huit heures du démarrage de l'Euro, le football français a encore les yeux tournés vers la Ligue 1, qui n'a toujours pas de diffuseur pour les trois prochaines saisons. Car si Canal+ a repris en catastrophe, le 4 février, la retransmission de toutes les rencontres de L1 pour quelques mois après la défaillance de Mediapro, rien n'est réglé pour la suite. La LFP doit maintenant trouver une solution globale jusqu'en 2024. Elle s'y emploie depuis des mois, mais se heurte à un marché sinistré qui complique son avenir.

     
     

    Aujourd'hui, son destin passe en priorité par un accord avec Canal+, leader incontesté, et beIN Sports, l'allié naturel de la chaîne cryptée. L'idée, développée à plusieurs reprises dans nos colonnes, est toujours de céder à Canal+ les deux affiches de L1 qu'elle souhaite, celles du samedi après-midi et du dimanche soir, tout en favorisant le lancement d'une chaîne éditée par beIN Sports, incluant le reste des matches. Cette nouvelle antenne serait financée par beIN Sports et Canal +. Mais les montants proposés n'ont, jusqu'ici, pas permis de trouver un accord.

    Révélée le 4 juin dans L'Equipe, l'offre de Canal+ permettait à la LFP de recevoir, la saison prochaine, un tout petit peu plus de 500 millions d'euros de fixe (Canal+, beIN Sports et Free pour les droits mobiles) et éventuellement autour de 60 M€ de bonus. Avec une légère montée en puissance pour parvenir à un peu moins de 600 M€ de fixe lors de la troisième année de contrat (2023-2024) et un peu plus de 100 M€ de bonus. Cette proposition financière a donc été jugée insuffisante par la LFP.

    L'accord pourrait éventuellement être annoncé vendredi

    Mais selon nos informations, elle s'est améliorée progressivement, notamment grâce aux efforts de beIN Sports, désormais plus impliqué dans ce dossier. Ce qui pourrait permettre d'aboutir. D'autant que Canal+ est prêt à consentir des avances afin que les clubs aient des montants acceptables la saison prochaine, la plus compliquée pour tous. Concrètement, la Ligue pourrait encaisser, en moyenne, sur les trois prochaines saisons, autour de 600 M€ de fixe et des bonus qui vont crescendo au fil des trois années de contrat.

    L'accord n'est pas encore scellé, mais il se rapproche. Il pourrait éventuellement être annoncé vendredi, une date qui coïncide avec la décision qui doit être rendue par l'Autorité de la concurrence dans le litige entre Canal+ et la LFP, accusée notamment d'« abus de position dominante ». L'issue de cette affaire devrait être favorable à la Ligue. Maxime Saada, le président de Canal+, a expliqué, le 3 juin lors de l'assemblée générale de la Ligue, qu'il ne pouvait pas s'engager avant que ce dossier soit tranché.

    Mais il a négocié en parallèle pour avancer et être en mesure de conclure un deal que les clubs attendent. Le temps presse en effet, car ils doivent envoyer leurs budgets pour la saison prochaine à la DNCG (Direction nationale du contrôle de gestion) lundi. Et ils ne savent toujours pas ce qu'ils pourront inscrire à la ligne « droits TV ».

     

     

    Link to post
    Share on other sites

    Droits TV : la Ligue 1 diffusée sur Amazon et Canal + à partir de la saison prochaine

    La LFP a attribué à Amazon les lots abandonnés par Mediapro, soit huit matches de L1 et huit de L2 jusqu'en 2024. Canal + conserve ses deux rencontres actuelles de L1. La LFP va encaisser 663 millions d'euros par an.

    Etienne Moattimis à jour le 11 juin 2021 à 17h02
     
     

    La saga des droits télévisés de la L1 a pris fin ce vendredi après-midi et a livré un verdict inattendu. Selon nos informations, le conseil d'administration de la LFP a attribué à la quasi-unanimité les droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2 abandonnés par Mediapro à Amazon.

     
     

    Il y a huit matches de Ligue 1, dont l'affiche du dimanche soir avec les « top ten », pour lesquels le géant du numérique doit payer 250 millions d'euros par an, plus 9 millions d'euros pour huit rencontres de L2. Si on ajoute les 332 millions d'euros de Canal + pour ses deux matches (samedi 21 heures et dimanche 17 heures), les 42 millions d'euros versés par Free pour les droits mobiles (des extraits de matches en quasi-direct) et les 30 millions d'euros de beIN Sports pour deux affiches de L2, on atteint 663 millions d'euros annuels jusqu'en 2024.

    Une offre préférée à celle de Canal + et beIN Sports

    Cette offre d'Amazon a été préférée à celle de Canal + et beIN Sports pour les trois prochaines saisons. Dans ce schéma imaginé par ces deux alliés, il était prévu que Canal + récupère les deux affiches de L1 qu'elle souhaite, celles du samedi après-midi (choix 3) et du dimanche soir (choix 1). Pour ces deux rencontres, Canal + proposait, en moyenne, selon nos informations, 370 millions d'euros par an. Avec aussi le lancement d'une chaîne éditée par beIN Sports incluant le reste des matches et la L2. Une nouvelle antenne financée à égalité par beIN Sports et Canal +, avec un montant fixe, en moyenne, de 165 millions d'euros annuels, plus des bonus.
     

    Cette part variable était de 35 millions d'euros la saison prochaine, pour atteindre 103 millions d'euros lors de la troisième et dernière année du contrat. À l'arrivée, si l'on ajoutait, là encore, les 42 millions d'euros versés par Free pour les droits mobiles (des extraits de matches en quasi-direct) et les 18 millions d'euros prévus pour toute la L2 (un montant revu à la baisse), la LFP encaissait 595 millions d'euros de fixe en moyenne sur les trois ans et, si tout allait bien, 673 millions d'euros par saison avec les bonus.

    Une solution qui ne va pas plaire à Canal +

    La LFP a préféré la sécurité des sommes fixes d'Amazon et la possibilité de faire entrer un nouvel acteur. Mais cette solution ne va évidemment pas plaire à Canal +, qui avait indiqué, par la voix de son président Maxime Saada, qu'il n'était pas question de continuer à payer sans rien dire si un nouvel entrant récupérait les meilleurs matches à un prix moins cher que les siens.

    Link to post
    Share on other sites

    Ligue 2 - L'incroyable différence de prix entre les matchs du multiplex sur Amazon et les affiches décalées sur beIN Sports - MaLigue2

    On comprends pourquoi ça râle du côté de bein et canal +. Et encore un abonnement à prendre pour pouvoir tout suivre, le streaming a encore de beaux jours devant lui.

    Link to post
    Share on other sites

    Punaise j y comprend plus rien,  comment ça va marcher ???

    Se sera un abonnement mensuel ? Un achat par match ?

    Houla  je sens que  je vais me gratter la tête 😁😁

    Link to post
    Share on other sites
    il y a 13 minutes, KevinLL a dit :

    Ligue 2 - L'incroyable différence de prix entre les matchs du multiplex sur Amazon et les affiches décalées sur beIN Sports - MaLigue2

    On comprends pourquoi ça râle du côté de bein et canal +. Et encore un abonnement à prendre pour pouvoir tout suivre, le streaming a encore de beaux jours devant lui.

    je ne comprends pas la LFP... pourquoi passer son temps à manquer de respect à ses diffuseurs tout en faisant la course au plus offrant ? 

    On provoque C+ tout en leur demandant de payer plus. Et au final on s'expose à des batailles juridiques pour gagner quoi concrètement ? Y'a quoi comme différence entre l'offre C+/Amazon et l'offre C+/Bein ? 50 millions de différence par année ? On prend des risques et on alimente la tension avec ce qui devrait être nos partenaires pour des... pourboires ? 

    Franchement je ne comprends cette mentalité. On a l'impression qu'il peut se passer n'importe quoi, la LFP préférera toujours l'offre la plus haute. Même si le diffuseur est en carton ou qu'on saucissonne les offres. L'épisode Médiapro n'a visiblement pas permis de tirer des leçons du désastre.

    Link to post
    Share on other sites
    il y a 2 minutes, dago a dit :

    Punaise j y comprend plus rien,  comment ça va marcher ???

    Se sera un abonnement mensuel ? Un achat par match ?

    Houla  je sens que  je vais me gratter la tête 😁😁

    De ce que j’avais lu tu pouvais soit prendre 1 abonnement à 49€ par an ou 5,99€ par mois. Avec le foot en plus pas sûr que ça reste au même prix.

    Link to post
    Share on other sites

    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest
    Reply to this topic...

    ×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

      Only 75 emoji are allowed.

    ×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

    ×   Your previous content has been restored.   Clear editor

    ×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

    Loading...

    ×
    ×
    • Create New...