Jump to content
Planète Clermont
Sign in to follow this  
Ros Grégoire

Musique Vrai Rap Non Commercial

Recommended Posts

Une autre forme de rap (rhythm and peotry) : un autre rythme, une autre poesie, une autre mélodie

 

 

On peut préférer l'un ou l'autre ;)

Edited by lavernelle

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a pas la même image du rap.

Le rap pour moi c'est censé transmettre un message, avoir un texte bien français très recherché avec homonymes, synonymes, des jeux de mots complexes, avec de sacrées punchlines, et le flow qui va avec.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a pas la même image du rap.

Le rap pour moi c'est censé transmettre un message, avoir un texte bien français très recherché avec homonymes, synonymes, des jeux de mots complexes, avec de sacrées punchlines, et le flow qui va avec.

 

Ah bon ! Parce que Imagine ne transmet pas de message !!!

Antireligieux, antinationaliste, antimilitariste, antipossession ... un brûlot sous une musique douce.

Quant à la punchline c'est le titre : inimaginable n'est-il pas !

 

Je ne connais ni ton âge, ni ton cursus, alors, je me permet de joindre les paroles :

 

Imagine there's no heaven,

Imagine qu'il n'y a aucun Paradis,

It's easy if you try,

C'est facile si tu essaies,

No hell below us,

Aucun enfer en-dessous de nous,

Above us only sky,

Au dessus de nous, seulement le ciel,

Imagine all the people,

Imagine tous les gens,

Living for today...

Vivant pour aujourd'hui...

Imagine there's no countries,

Imagine qu'il n'y a aucun pays,

It isn't hard to do,

Ce n'est pas dur à faire,

Nothing to kill or die for,

Aucune cause pour laquelle tuer ou mourir,

No religion too,

Aucune religion non plus,

Imagine all the people,

Imagine tous les gens,

Living life in peace...

Vivant leurs vies en paix...

You may say I'm a dreamer,

Tu peux dire que je suis un rêveur,

But I'm not the only one,

Mais je ne suis pas le seul,

I hope some day you'll join us,

J'espère qu'un jour tu nous rejoindra,

And the world will live as one.

Et que le monde vivra uni

 

Imagine no possessions,

Imagine aucune possession,

I wonder if you can,

Je me demande si tu peux,

No need for greed or hunger,

Aucun besoin d'avidité ou de faim,

A brotherhood of man,

Une fraternité humaine,

Imagine all the people,

Imagine tous les gens,

Sharing all the world...

Partageant tout le monde...

You may say I'm a dreamer,

Tu peux dire que je suis un rêveur,

But I'm not the only one,

Mais je ne suis pas le seul,

I hope some day you'll join us,

J'espère qu'un jour tu nous rejoindras,

And the world will live as one.

Et que le monde vivra uni

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je veux te dire déjà c'est que le rap en anglais et en français est totalemrnt différent et incomparable ensuite il y a évidemment un message comme toute musiques mais faut savoir parler anglais et pas tout le monde ne peut comprendre. Je peux te donner du rap en allemand ou polonais pas sûr que tu comprendras la totalité

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

Lennon a inscrit sa chanson dans l'immortalité, touché des centaines de millions de personne. Beaucoup ont appris l'anglais gràce à lui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lennon a inscrit sa chanson dans l'immortalité, touché des centaines de millions de personne. Beaucoup ont appris l'anglais gràce à lui.

 

Remarque que pour Imagine, Love me do, Roll over Beethoven ce n'était pas très compliqué, quand je me suis attaqué à la traduction de Fixing the hole (l'époque psychédélique) ça a été (nettement) plus compliqué :D

Quant à l'affichage pour le lien "You may say i'm a dreamer", si je ne l'ai pas choisi, il tombe bien : moi aussi je rêve ... à la L1 et pas que :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je préfère débattre sur le rap de langue française arrêtez de partir sur du anglophone qui n'est pas comparable, on a fait une musique avec New York, pas sûr que ça donne le même charisme avec Amiens ou Dijon.. la langue française et anglaise dans la chanson est totalement différente selon moi, l'anglais est plus facile à jouer quand on le maitrise que le Français qui est assez complexe et où nous devons bien mâcher les mots

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je préfère débattre sur le rap de langue française arrêtez de partir sur du anglophone qui n'est pas comparable, on a fait une musique avec New York, pas sûr que ça donne le même charisme avec Amiens ou Dijon.. la langue française et anglaise dans la chanson est totalement différente selon moi, l'anglais est plus facile à jouer quand on le maitrise que le Français qui est assez complexe et où nous devons bien mâcher les mots

On aura certainement des différents sur les mots mais j'utilise les miens.

 

Tu as attiré notre attention sur ce rap "non commercial" qui est disponible à la FNAC et certainement ailleurs :

 

http://recherche.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?SCat=0%211&Search=hugo+tsr&sft=1&sa=1

 

et qui contient nombre de codes bien commerciaux (pour les révoltés, vrais ou faux) : la capuche (à l'intérieur), le décor grunge, l'alcool (façon US avec l'emballage obligatoire dans les rues new-yorkaises), les joints.

Ayant du mal à suivre les paroles (mais ça c'est le flow qui l'impose) j'ai été les voir ailleurs

 

http://www.parolesmania.com/paroles_hugo_boss_117292/paroles_coma_artificiel_1610395.html

 

Je résume : ce qu'on vit c'est de la faute des autres, les poumons cramés c'est parce qu'on nous oblige à fumer ... : une explication vraie sur certains points mais qui évite d'avoir à "se bouger"

 

Si les rappeurs américains avaient de vraies raisons de se révolter à l'origine, il y en a maintenant qui font leur blé sur certaines populations (que tu le veuilles ou non, c’est une filière commerciale lourde avec disque de platine et tutti quanti)

 

Tu disais : "Eminem termine ton John Lennon. Snoop Dogg et Dr Dre également", d’une part ce n’est pas MON John Lennon (cet adjectif possessif cache-t’il un aspect un peu méprisant ?), d’autre part, en fait, ces chanteurs font suite aux Negro spirituals, au gospel, au Golden gate quartet (écoute The battle of jericho) et ils ne sont pas l’oméga du genre musical.

 

 

Dans ma discothèque, où le rap est absent (j’en ai entendu, certaines paroles m’ont rebuté : je ne suis pas fan) j’ai suffisamment de bonne musique (moins répétitive : Mozart, Beethoven, Brahms …) ou de textes à message (Brel, Brassens, Ferré, Ferrat, Barbara et tant d’autres plus ou moins légers)

 

 

On aime, on n’aime pas … Vive la liberté !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas une discographie extra large. J'écoute de tout. Sans discrimination. Sans complexe et sans limite.

 

J'ai fait aussi, il y a quelques années mais ça m'a marqué, des cours de musicologies. On y apprenait à tout écouter. Lorsque je suis sorti des cours, que l'on m'a donné les armes pour comprendre la musique, j'ai repris absolument tout ce que j'avais écouté depuis la petite enfance. Et en avant la musique.

 

Je prends autant de plaisir à mettre un vieil air de rebetiko, à découvrir un air d'électro péruvien, à écouter Joan Baez chanter Blowin' in the Wind, m'émouvoir devant une symphonie tchèque, m'extasier sur du rap afrikaans ou mongol...

 

J'en ai retenu deux trois idées fortes. D'abord qu'il n'existe pas beaucoup de courants musicaux dans le monde : 4-5 à tout casser, mais un nombre indéfini et infini de musique. En second lieu, dans cette infinité, il y a une forme d'efficacité (un style commercial), et une forme d'authenticité (un style plus personnel).

 

Dans le rap comme dans chaque courant musical, tu trouveras à la fois du commercial, qui répondra au besoin de satisfaire un large public, et une approche plus personnel. La frontière est ténue, car on peut passer d'un moment à l'autre du côté obscur de la force. Parfois, le rythme, le style, les paroles, les basses ou tout autre ingrédient vont ringardiser un titre.

Tu vois, je n'écoutais pas le rap, au bahut. Mais avec dix, vingt ans de recul, je me mets à apprécier de vieux tubes. Je me suis mis Doc Gyneco il y a quelques temps. Passnt outre quelques tubes complétement inutiles, j'ai apprécié Nirvana.

 

 

Au final, tout est question de perspective.

Share this post


Link to post
Share on other sites

....

Au final, tout est question de perspective.

 

Et oui !

N'est beau que ce qui plait !

 

L'attitude et le phrasé de Doc Gyneco m'énervent, ça gâche mon plaisir.

Sur le plan musical, l'internet est un bonheur : nul besoin d'aller à la FNAC, youtube permet d'accéder à toutes les musiques (presque toutes) quand on veut.

Il y a 40 ans j'étais enfermé sur Beatles/Rolling stones/Animals/rockers français et puis la bande son de l'Orange mécanique m'a conduit vers le classique que je n'ai jamais cherché à décortiquer : j'aime, j'écoute et ça ne m'empêche pas de retourner à Take five et St James infirmary.

Edited by lavernelle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...