Jump to content
Planète Clermont
Yirmeyah

(DEPART) Corinne Diacre quitte le club

Recommended Posts

Je confirme que l'année et demi qu'il lui reste ne sera pas de trop pour que les jeunes joueuses prennent de la bouteille et que l'amalgame avec les anciennes se fasse

 

Elle est encore en phase de prospection et son tour d'horizon des joueuses devrait se terminer au printemps pour essayer de dégager un groupe et travailler les automatismes

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce soir egalité 1 à 1 avec l'Italie.

Beaucoup de déchets il y a du boulot.

Et pourtant il y a quelques bonnes joueuses.

A suivre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Contente oui "mais..." il y a toujours un mais avec CD ^^ Et il faut croire que la mauvaise habitude qu'avait Clermont de prendre des buts en fin de match avec CD c'est transposé a l'EDF Feminine !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Contente oui "mais..." il y a toujours un mais avec CD ^^ Et il faut croire que la mauvaise habitude qu'avait Clermont de prendre des buts en fin de match avec CD c'est transposé a l'EDF Feminine !

 

Un peu de cet avis...et puis Bouadi j'y arrive pas...meme sur le but pris elle ne se détend pas à fond et pense d'abord à assurer sa reception au sol avec son bras , plutot que d'aller chercher le ballon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bouhaddi oui je suis toujours étonné qu'on est pas trouvé meilleure gardienne depuis le temps !

 

Il y avait un temps la gardienne de Montpellier , Gerard , qui allait bien , mais j'avoue ne pas suivre à fond l'historique des filles en club

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit rappel. Ou joue caillard? vous savez, le goal barré par Mme Diacre. Même s'il vient d'en prendre 9 au PSG, il fait partie de l'equipe qui a gagné au parc des princes en coupe de la ligue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puisqu'elle est en plein dans l'actualité...

C'est sympa de relire d'anciens messages. Certains ont totalement disparus du forum :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais essayé de l'aborder gentiment lorsqu'elle était à Clermont, car j'ai une cousine qui avait joué avec elle chez les jeunes lors de son séjour dans la creuse mais j'ai eu l'impression de l'agresser. Franchement pas abordable. J'ai été très content de la voir partir du club et je pense que certains joueurs aussi. Elle fout la pagaille en EDF toujours avec son relationnel compliqué.

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Leaud said:

J'avais essayé de l'aborder gentiment lorsqu'elle était à Clermont, car j'ai une cousine qui avait joué avec elle chez les jeunes lors de son séjour dans la creuse mais j'ai eu l'impression de l'agresser. Franchement pas abordable. J'ai été très content de la voir partir du club et je pense que certains joueurs aussi. Elle fout la pagaille en EDF toujours avec son relationnel compliqué.

Oui ! Match à Ajaccio : on a fait un nul, on était content, en fin de match on était confiné dans les vestiaires de l'ACA (pourquoi ?), les joueurs sont venus vers nous mais Corinne n'a pas fait un pas.

Peu importe c'était son style ! Elle avait à gérer l'attitude de certains cadres (chez nous et chez les autres), l'attitude de notre attaquant qui, non content d'arriver en retard à l'entraînement, ne la saluait même pas. Ego contre égo, pas facile !

Corinne a fait son métier, pas plus mal que d'autres, l'image ....

:drapo:

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, lavernelle said:

Oui ! Match à Ajaccio : on a fait un nul, on était content, en fin de match on était confiné dans les vestiaires de l'ACA (pourquoi ?), les joueurs sont venus vers nous mais Corinne n'a pas fait un pas.

Peu importe c'était son style ! Elle avait à gérer l'attitude de certains cadres (chez nous et chez les autres), l'attitude de notre attaquant qui, non content d'arriver en retard à l'entraînement, ne la saluait même pas. Ego contre égo, pas facile !

Corinne a fait son métier, pas plus mal que d'autres, l'image ....

:drapo:

tu parles de ce match ? https://www.ligue2.fr/feuille-match?matchId=65190

Tu n'étais pas vacciné avec les supporters du Gazelec d'Ajaccio après le déplacement à La Ciotat en coupe de France ? Moi depuis c'est fini. On m'offrirait un voyage dans l'avion des joueurs pour aller en Corse je n'y vais pas. Et moi le souvenir était moins cuisant que le tien :(

Je suis persuadé qu'on a tous eu des collègues qui ne disaient pas bonjour.

Share this post


Link to post
Share on other sites
20 hours ago, hermann said:

tu parles de ce match ? https://www.ligue2.fr/feuille-match?matchId=65190

Tu n'étais pas vacciné avec les supporters du Gazelec d'Ajaccio après le déplacement à La Ciotat en coupe de France ? Moi depuis c'est fini. On m'offrirait un voyage dans l'avion des joueurs pour aller en Corse je n'y vais pas. Et moi le souvenir était moins cuisant que le tien :(

Je suis persuadé qu'on a tous eu des collègues qui ne disaient pas bonjour.

Non ! Il s'agit du match contre l'ACA du 20 Mars 2015 : je me suis d'ailleurs planté puisqu'on avait gagné 1 à 2 (et je comprends mieux pourquoi on nous avait mis à l'abri 😀)

Cela dit, avant le match on avait discuté avec les (vieux) supporters de l'ACA en toute tranquillité : des cons, il y en a malheureusement partout et, autant que je me souvienne, c'est plutôt à Bastia qu'ils agissaient davantage.

En ce qui concerne le pas-bonjour, chez Michelin ça aurait été une quasi faute grave (le travail d'équipe blablabla ...) mais pour Saadi ça allait peut-être plus loin.

Mais tout ça c'est du passé

Bon match :drapo:  

Edited by lavernelle

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.tambouillemanuscrite.fr/ils-lont-fait/

Extraits, mais la totalité est du même acabit 😳

A quelques encablures, les cinq complices découvrent la vingtaine de fanatiques formant le « kop » clermontois. Du beau monde en tribune à commencer par la jeune garde des ultras, déterminés à remporter la bataille des décibels face à leurs homologues « Drouguis ». Mais la dizaine de joyeux choristes détonnent avec le reste de la tribune, ressemblant d’avantage à un échantillon représentatif d’une maison de retraite clermontoise et/ou de patients du service psychiatrie du CHU de Clermont. Mention toute particulière à cet homme portant avec fierté le maillot de l’emblématique joueur du club Franck Chaussidière, dont la ganache semble prouver que les plus grands amateurs de garçonnets ne viennent pas nécessairement du nord de la France. A méditer.

La première mi-temps est un véritable chemin de croix pour des fossiles clermontois cloués à leur siège, forcés d’admirer comme chaque week-end les facéties du clownesque Idriss Saadi tout en luttant contre le froid polaire qui tombe sur Orléans

Bénéficiant d’une buvette spécialement réservée aux visiteurs, la troupe profite de la mi-temps pour recharger les batteries pour des raisons évidentes de survie face au climat. Cervoises à la main, ils remarquent alors un impressionnant contingent de CRS venu surveiller les probables velléités de pugilat des « fanatiques » du « kop clermontois ». Une vingtaine de supporters, dont une bonne dizaine séniles, face à trois camionnettes chargées de CRS : un joli ratio qui prouve une nouvelle fois que dans la vie, « on n’est jamais trop prudent ». (Au passage, merci à Michal de la « Star Académy » pour cette citation pleine d’émotion).

Devant des supporters auvergnats désormais objectivement apathiques et résignés, les hommes de la délicieuse Corinne Diacre tentent de réchauffer le cœur du public en amorçant par instant de timides semblants de révolte. Trop peu pour leur faire oublier la désolante fermeture de la buvette après la pause. En signe de protestation « climato-ethylico-sportive », le doyen du groupe clermontois passera même les vingts dernières minutes de la rencontre dans les toilettes du stade, rentabilisant par la même occasion les trois heures de route effectuées pour rallier Orlèans. Un choix couillu et assumé par le vieillard, tout de même à deux doigt de rendre l’âme avant sa judicieuse prise de décision.

Edited by hermann

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, hermann said:

https://www.tambouillemanuscrite.fr/ils-lont-fait/

Extraits, mais la totalité est du même acabit 😳

A quelques encablures, les cinq complices découvrent la vingtaine de fanatiques formant le « kop » clermontois. Du beau monde en tribune à commencer par la jeune garde des ultras, déterminés à remporter la bataille des décibels face à leurs homologues « Drouguis ». Mais la dizaine de joyeux choristes détonnent avec le reste de la tribune, ressemblant d’avantage à un échantillon représentatif d’une maison de retraite clermontoise et/ou de patients du service psychiatrie du CHU de Clermont. Mention toute particulière à cet homme portant avec fierté le maillot de l’emblématique joueur du club Franck Chaussidière, dont la ganache semble prouver que les plus grands amateurs de garçonnets ne viennent pas nécessairement du nord de la France. A méditer.

La première mi-temps est un véritable chemin de croix pour des fossiles clermontois cloués à leur siège, forcés d’admirer comme chaque week-end les facéties du clownesque Idriss Saadi tout en luttant contre le froid polaire qui tombe sur Orléans

Bénéficiant d’une buvette spécialement réservée aux visiteurs, la troupe profite de la mi-temps pour recharger les batteries pour des raisons évidentes de survie face au climat. Cervoises à la main, ils remarquent alors un impressionnant contingent de CRS venu surveiller les probables velléités de pugilat des « fanatiques » du « kop clermontois ». Une vingtaine de supporters, dont une bonne dizaine séniles, face à trois camionnettes chargées de CRS : un joli ratio qui prouve une nouvelle fois que dans la vie, « on n’est jamais trop prudent ». (Au passage, merci à Michal de la « Star Académy » pour cette citation pleine d’émotion).

Devant des supporters auvergnats désormais objectivement apathiques et résignés, les hommes de la délicieuse Corinne Diacre tentent de réchauffer le cœur du public en amorçant par instant de timides semblants de révolte. Trop peu pour leur faire oublier la désolante fermeture de la buvette après la pause. En signe de protestation « climato-ethylico-sportive », le doyen du groupe clermontois passera même les vingts dernières minutes de la rencontre dans les toilettes du stade, rentabilisant par la même occasion les trois heures de route effectuées pour rallier Orlèans. Un choix couillu et assumé par le vieillard, tout de même à deux doigt de rendre l’âme avant sa judicieuse prise de décision.

😊😁

Je te l'ai dit : il y a des cons partout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...