Jump to content
Derniers résultats
  • Un volcan arrive en ligue 1, c'est le Clermont Foot !!!!
  • Mercato saison 2021/2022 (sauf Clermont Foot)


    Recommended Posts

    Les dates du mercato de la saison 2021/2022 ont été fixées ce mercredi par le Conseil d'Administration de la LFP.

    Réuni ce mercredi 21 avril 2021, le Conseil d’Administration de la LFP a adopté les périodes de mercato pour la saison 2021/2022.

    Le mercato estival débutera le mercredi 9 juin 2021 à 0h00 et s’achèvera le mardi 31 août 2021 à 23h59.

    Le mercato d’hiver ouvrira le samedi 1er janvier 2022 à 0h00 et se terminera le lundi 31 janvier 2022 à 23h59.

    Link to post
    Share on other sites

    Olivier Dall'Oglio, l'actuel entraîneur de Brest, a trouvé un accord contractuel avec Montpellier

    Le technicien Olivier Dall'Oglio a trouvé un accord contractuel avec le MHSC, mais il doit se libérer de son engagement avec Brest pour devancer son concurrent Laurent Batlles.

    Anthony Clément et Hugo Guillemetmis à jour le 19 mai 2021 à 22h53

    Comme les dirigeants de Montpellier n'ont pas attendu le mois de mai pour savoir que Michel Der Zakarian vivait sa dernière saison sur le banc héraultais, ils ont pu avancer des discussions avec plusieurs entraîneurs. Comme le 10 Sport l'a révélé en début d'après-midi, une information que nous pouvons confirmer, deux hommes ont ainsi déjà trouvé un accord avec le MHSC autour d'un contrat de trois ans : Laurent Batlles (45 ans), qui vient de célébrer la montée en L1 avec Troyes, et Olivier Dall'Oglio (57 ans), englué dans une dynamique bien différente à Brest. Le technicien gardois était dimanche dernier à la Mosson, où son équipe n'a pu accrocher qu'un match nul (0-0) qui ne suffit pas à garantir le maintien. Opposée au Paris-SG dimanche, elle risque de participer aux barrages, ce qui serait une double mauvaise nouvelle pour lui.

     
     

    Lamouchi, troisième choix

    Il serait obligé de vivre deux matches sous pression, qui mettraient aussi en danger ses plans. Du côté de La Paillade, les choses sont en effet claires : maintenant que les accords contractuels ont été trouvés, il faut que les deux entraîneurs se libèrent de leur contrat car il n'est pas question de payer une indemnité de transfert, et c'est pour cela que Sabri Lamouchi (49 ans), le troisième choix, garde une petite chance d'être l'élu. Il est libre, alors que Batlles est encore engagé pour deux ans à Troyes, où ses relations avec sa hiérarchie ne sont pas idylliques.

    Dall'Oglio est lui lié jusqu'en 2022 à Brest, où ses patrons sont concentrés sur les enjeux sportifs et ne veulent pas envisager la moindre négociation avant la fin de la saison. Si elle est prolongée par des barrages, Dall'Oglio perdra des journées qui peuvent coûter cher car Laurent Nicollin ne veut pas traîner avant de construire son effectif avec son nouvel entraîneur. Le président montpelliérain reste toutefois attaché en priorité à Dall'Oglio, qui a un temps d'avance sur Batlles. Si les aléas brestois auront forcément des conséquences, une chose apparaît réglée : les crispations provoquées par le déclin du SB29 impliquent que le technicien n'enchaînera pas une troisième saison en Bretagne, quoi qu'il arrive.

    Link to post
    Share on other sites
    Il y a 4 heures, hermann a dit :

    du moment qu'il soit compétent, c'est le plus important non?

    Link to post
    Share on other sites
    Posted (edited)
    Il y a 6 heures, fred1 a dit :

    du moment qu'il soit compétent, c'est le plus important non?

    Disons que je pense aux nombreux entraîneurs qui ont le diplôme (BEPF) pour entraîner un club pro et qui se retrouvent au chômage. Heureusement qu’à Clermont on su redonner sa chance à Gastien... ;) 

    J’imagine que c’est les nouveaux actionnaires qui ont imposés leur choix https://www.estrepublicain.fr/sport/2021/01/14/on-vous-fait-decouvrir-qui-sont-vraiment-les-nouveaux-actionnaires-de-l-as-nancy-lorraine

    Sinon le fait qu'il ne parle pas français ce n'est pas gênant, au contraire, ça permet à un traducteur d'être embauché. 

    Edited by hermann
    Link to post
    Share on other sites

    Daniel Stendel était clairement le « plan A » de Gauthier Ganaye et des nouveaux actionnaires de l’ASNL qui ont donc atteint leur objectif en le convaincant de venir en Ligue 2. Gauthier Ganaye et ses associés connaissent très bien Daniel Stendel et ils l’apprécient énormément après avoir déjà travaillé ensemble à Barnsley en 2018-2019, avec réussite : une accession de League One (D3) en Championship (D2).
    Daniel Stendel correspond tout à fait au portrait-robot dressé par Gauthier Ganaye pour mettre en place un jeu basé sur 
    le fameux « gegenpressing »  ! Traduisez le contre-pressing, cette volonté de presser très haut à la perte du ballon pour vite le récupérer, le plus près du but adverse, et se mettre dans la foulée en position de marquer. Un football pétillant qui demande beaucoup d’énergie et des caractéristiques précises chez les joueurs choisis, d’où l’utilisation des datas dans le recrutement.

    (vu dans L’Est Républicain)

    Link to post
    Share on other sites
    Le 21/05/2021 à 07:23, hermann a dit :

    Disons que je pense aux nombreux entraîneurs qui ont le diplôme (BEPF) pour entraîner un club pro et qui se retrouvent au chômage. Heureusement qu’à Clermont on su redonner sa chance à Gastien... ;) 

    J’imagine que c’est les nouveaux actionnaires qui ont imposés leur choix https://www.estrepublicain.fr/sport/2021/01/14/on-vous-fait-decouvrir-qui-sont-vraiment-les-nouveaux-actionnaires-de-l-as-nancy-lorraine

    Sinon le fait qu'il ne parle pas français ce n'est pas gênant, au contraire, ça permet à un traducteur d'être embauché. 

    Ca m'a toujours épaté ces entraîneurs qui (après plusieurs années) passent par un traducteur pour communiquer : pas simple pour El loco

    Quoi que, je ne sais pas si Gastien maitrise la langage ZUP 😄  

    Link to post
    Share on other sites

    Transferts : Younes Belhanda, le gros coup de Montpellier

    INFO L'ÉQUIPE. Le milieu international marocain Younes Belhanda devrait effectuer son retour à la Paillade cet été. Le champion de France 2012, qui n'a pas encore signé mais a trouvé un accord oral sur trois ans, représenterait un renfort de choix pour Montpellier.

    Hugo Guillemetmis à jour le 22 mai 2021 à 16h37
     

    Il a laissé le souvenir impérissable d'un joueur qui réussissait tout au fil d'une saison fantastique : Younes Belhanda, l'un des meilleurs joueurs de la saison de Ligue 1 2011-2012, celle du titre de champion de France de Montpellier, avait fait dire à l'emblématique Loulou Nicollin qu'il était « plus fort qu'Hazard, Pastore et compagnie », les stars du Championnat à l'époque. Il reste encore aujourd'hui une idole pour les supporters de la Paillade.

     
     

    Nice et Trabzonspor étaient également sur les rangs

    Le meneur de jeu de 31 ans est libre depuis la rupture de son contrat avec Galatasaray (Turquie). Dans le plus grand secret, il avait rencontré Laurent Nicollin au début du mois d'avril et le président héraultais lui avait proposé de s'entraîner à Grammont pour garder la forme, loin d'imaginer qu'il parviendrait à le convaincre oralement de s'engager pour trois ans avec le MHSC, ce qu'il a pourtant réussi à faire il y a quelques jours.

    Belhanda sort de quatre saisons pleines en Turquie, un Championnat où il reste très courtisé, notamment par Trabzonspor, qui en a fait une priorité. Nice, avec qui il avait brillé en 2016-2017 (31 matches, 3 buts, 7 passes décisives), lui a également adressé une offre ferme assortie d'un salaire très important. Des touches existent également au Qatar et en Arabie saoudite. Mais l'international marocain (50 sélections, 5 buts) a privilégié le coeur à son portefeuille et s'est laissé séduire par le projet de Montpellier, où il devrait former un milieu de terrain de haut niveau aux côtés de Téji Savanier, Jordan Ferri voire Florent Mollet la saison prochaine.

    Ce serait un renfort de premier choix pour le club héraultais, qui vise encore un défenseur central de haut niveau, en attendant la nomination du nouvel entraîneur. Le technicien brestois Olivier Dall'Oglio reste le favori (L'Équipe du 20 mai), en attendant le résultat de Brest face au Paris-SG ce week-end, qui pourrait le contraindre à jouer les barrages.

    Laborde vendu cet été ?

    Côté vente, le gros coup sera à attendre en attaque, avec la probable cession de Gaëtan Laborde. L'attaquant de 27 ans, sous contrat jusqu'en 2023, réalise la meilleure saison de sa carrière, avec 15 buts, 8 passes décisives et un poids constant sur les défenses de Ligue 1. L'ancien Bordelais est très courtisé, notamment en Allemagne où le Borussia Mönchengladbach a adressé une offre ferme au MHSC, supérieure à 10M€, mais refusée. Le club héraultais, aux finances saines malgré la crise sanitaire, sait que d'autres écuries se positionneront à l'approche du mercato estival et compte bien faire monter les enchères pour son attaquant.

    Link to post
    Share on other sites

    Gérald Baticle, la promotion à Angers

    Adjoint à Lyon depuis près de dix ans, Gérald Baticle va endosser le costume de numéro 1 en Ligue 1 pour la première fois. Il vient d'être nommé entraîneur à Angers.

    Thomas Doucet23 mai 2021 à 21h40
     
     

    On connaît le successeur de Stéphane Moulin. Après dix années passées sur le banc de l'équipe première à Angers, le technicien à la plus grosse longévité dans les cinq grands Championnats européens va passer la main à Gérald Baticle (51 ans). Le natif d'Amiens était jusqu'à présent adjoint à Lyon, où il avait notamment en charge les attaquants, et il n'avait jusqu'à présent connu qu'une très brève expérience à la tête d'une équipe pro, à Brest, entre octobre 2008 et mai 2009.

    Corentin Martins l'avait lancé à Brest

    C'est son ami Corentin Martins, alors directeur sportif du club breton, qui l'avait lancé : « à l'époque, je l'avais proposé. Certes, cela n'avait pas marché sur le plan des résultats (Brest s'était quand même maintenu en Ligue 2 en terminant 14e), mais il était déjà passionné, plein d'entrain et de détermination. Et c'était le début, pour lui. Aujourd'hui, il a beaucoup appris. Ce n'est plus le même. »

    À Lyon, l'ancien attaquant a côtoyé plusieurs techniciens, comme Rémi Garde, Hubert Fournier, Bruno Genesio, Sylvinho ou Rudi Garcia. Un bagage qui devrait l'aider pour tenir seul les rênes d'une équipe première de Ligue 1. « Il ne devient pas entraîneur de Ligue 1 à 27 ans mais au coeur de sa carrière, avance Guy Roux, son ancien entraîneur à Auxerre. Chez nous, avec les U19, il avait tiré le maximum de ses jeunes (Auxerre avait notamment atteint la finale de la Coupe Gambardella en 2007, avant de s'incliner contre Sochaux). »

    « Ce n'est pas une chiffe molle ! »

    Guy Roux, son ancien entraîneur à Auxerre

     
     
     

    Selon Guy Roux, passer derrière Stéphane Moulin n'est pas non plus un obstacle : « Oui, il n'a encore jamais entraîné une Ligue 1, mais quand M. Sarkozy a cherché à être Président de la République, il avait été ministre de l'Intérieur avant. Là, c'est un peu pareil ! En tout cas, je peux vous dire que j'avais vraiment souhaité qu'on le prenne à Auxerre pour l'équipe première à certains moments. Parce que c'est un garçon qui, déjà quand il était joueur, comprenait ce qu'on lui demandait, posait les bonnes questions, et participait même à la présentation de certains de nos adversaires avant les matches. Le bonhomme est extrêmement sympathique, intelligent et tourné vers les autres. Ce n'est pas une chiffe molle ! »

    Il faut croire que le président d'Angers Saïd Chabane a eu la même impression, puisque c'est bien le profil de Baticle qu'il a retenu parmi les cinq qui ont passé des entretiens.

    Link to post
    Share on other sites

    quelqu’un peut m’expliquer pourquoi notre ancien joueur signe officiellement à Lyon alors que le mercato démarre le 9 juin?

    C'était attendu, c'est désormais officiel : Damien Da Silva (33 ans, 30 matchs et 4 buts en L1 cette saison) quitte Rennes et rejoint l'Olympique Lyonnais. En fin de contrat en Bretagne, le défenseur central s'est engagé pour deux saisons, soit jusqu’au 30 juin 2023, avec le club rhodanien ce mercredi.

    Link to post
    Share on other sites
    il y a 39 minutes, fred1 a dit :

    quelqu’un peut m’expliquer pourquoi notre ancien joueur signe officiellement à Lyon alors que le mercato démarre le 9 juin?

    C'était attendu, c'est désormais officiel : Damien Da Silva (33 ans, 30 matchs et 4 buts en L1 cette saison) quitte Rennes et rejoint l'Olympique Lyonnais. En fin de contrat en Bretagne, le défenseur central s'est engagé pour deux saisons, soit jusqu’au 30 juin 2023, avec le club rhodanien ce mercredi.

    Logiquement il est toujours salarié de Rennes jusqu’au 30 juin donc il doit signer un contrat à partir du 01 juillet ? Il doit y avoir une subtilité qui nous échappe.
     

    Le 9 juin ça doit être pour ceux qui sont toujours sous contrat après le 30 juin donc des contrats jusqu’en 2022, 2023 etc

    Link to post
    Share on other sites

    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest
    Reply to this topic...

    ×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

      Only 75 emoji are allowed.

    ×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

    ×   Your previous content has been restored.   Clear editor

    ×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

    Loading...
    ×
    ×
    • Create New...