Jump to content
Derniers résultats
  • Un volcan arrive en ligue 1, c'est le Clermont Foot !!!!
  • play-offs et barrages de Ligue 2 saison 2020/2021


    Recommended Posts

    Le programme des play-offs et barrages de Ligue 2

    Play-off 1 : Grenoble Foot 38-Paris FC (mardi 18 mai à 20h45)

    Play-off 2 : Toulouse-Vainqueur Play-off 1 (vendredi 21 mai à 20h45)
     
    Barrages Ligue 1-Ligue 2
    Match aller : Vainqueur du Play-off 2 de Ligue 2 – 18e de Ligue 1 (jeudi 27 mai à 20h45)
    Match retour : 18e de Ligue 1 - Vainqueur du Play-off 2 de Ligue 2 (dimanche 30 mai à 20h45)
     
    Barrages Ligue 2-National
    Match aller : FC Villefranche Beaujolais-Niort (mercredi 19 mai à 19h)
    Match retour : Niort-FC Villefranche Beaujolais (samedi 22 mai à 20h45)
    Link to post
    Share on other sites
    • Replies 55
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    l'inverse de Villefranche : 20e de National 1 jusqu’à la 14e journée, alors que Niort était 8ème à ce moment là

    Les débuts de saisons sont à prendre avec précaution, les équipes étant en rodage, ils avaient terminé 18ème l'an dernier avant le COVID, c'est je pense un record d'être 18ème avec 41 points?

     

    Link to post
    Share on other sites
    Il y a 4 heures, Almist a dit :

    OOF, coup dur pour Niort quand même ! Après leur début de saison, qu'est ce qu'il s'est passé ???

     

    Screenshot_20210520_155632.jpg

    Screenshot_20210520_155703.jpg

    Screenshot_20210520_155739.jpg

    Screenshot_20210520_155801.jpg

    Screenshot_20210520_155822.jpg

    Screenshot_20210520_155841.jpg

    Screenshot_20210520_155900.jpg

    Link to post
    Share on other sites

    On ne peut que remercier CM d'avoir laissé le club en de bonnes mains quand on lit ça, désormais un club comme Niort que j'appréciais navigue entre religion, politique et foot, de mieux en mieux

    Ce supporter doit rire jaune de voir tout un travail s'effondrer en quelques mois, détruire est rapide

    PG ne doit pas regretter aujourd'hui de s'être fait virer (dixit son fils en interview)

    Link to post
    Share on other sites
    Il y a 6 heures, Almist a dit :

    Ptin quel enfer, quelle horreur de voir son club devenir ça... Soutient aux supporters bordel 😮

    Oui et encore ça à l'air moins grave que ce qu'il se passe à Bordeaux... 

    Link to post
    Share on other sites

    Toulouse mise sur le second souffle contre Grenoble en play-offs de Ligue 2

    Très touchés par le Covid-19 en avril, les joueurs de Toulouse ont profité de ce coup d'arrêt pour recharger les accus et préparer le play-off de vendredi soir (20h45) contre Grenoble. Voire plus...

    Laurent Grandcolas21 mai 2021 à 00h00
     
     

    Damien Comolli, le président du Toulouse FC, n'a pas répondu à nos sollicitations. Il attend, nous a-t-on dit, la fin de la saison qu'il espère certainement intervenir le 30 mai au soir, après le match retour du barrage face au 18e de Ligue 1. Avec, à la clé, un retour dans l'élite, un an après l'avoir quittée. Un objectif clairement annoncé. Peut-être un peu trop fort.

     
     

    « L'objectif était clair et le discours, ici à Toulouse, ne pouvait pas être un autre que celui-là », a assumé mercredi Patrice Garande. L'entraîneur toulousain a aussi admis que « l'objectif était peut-être trop haut au moment où on l'a dit ». C'était la veille de la première journée, alors que le Téfécé était encore loin d'avoir bouclé son recrutement et, surtout, n'avait pas encore pansé ses plaies (*). « On a démarré la saison sans nos principales recrues, qui sont arrivées tard, mais il faut reconnaître que le club était meurtri après sa relégation avec des joueurs très impactés, reconnaît Garande. Je n'avais jamais vu une telle chappe de plomb dans le vestiaire. »

    (*) Le TFC a fini la dernière saison de L1 avec une série de 17 défaites et 1 nul.

    Une défaite initiale à domicile devant Dunkerque (0-1, le 22 août), une claque à Grenoble (3-5, le 29) et 4 premiers matches sans victoire ont donc plombé ce début de saison, avec des points perdus « contre lesquels on a couru depuis » dixit Garande. Le déclic a eu lieu le 26 septembre et cette victoire, la première depuis presque un an à domicile, face à Auxerre (3-1). Garande : « Ce fut une vraie libération, un déclic qui a changé beaucoup de choses. » S'en est suivie une série de 17 matches avec 12 victoires, 4 nuls et 1 seule défaite. « Je suis fier du travail et du chemin accompli par ce groupe qui mixe des anciens, des gamins et des joueurs étrangers, juge le technicien. On méritait, comme Clermont, de monter. Et il y a eu le Covid qu'on a pris en pleine face. »

    « Cette saison très difficile a créé beaucoup de complicité et de solidarité dans l'effectif »

    Patrice Garande, entraîneur du TFC

     
     
     

    Garande ne veut pas se retrancher derrière la pandémie, mais sa conviction est tenace : « Je le dis à titre strictement personnel mais, sans cela, on serait montés. C'est arrivé au pire moment. » Le 22 avril, un communiqué du Téfécé faisait état de 16 joueurs touchés ainsi que 6 membres du staff. Un mois terrible où l'équipe a joué sur une patte.

    Finalement troisième à deux points du TGV clermontois, Toulouse n'a pas dit son dernier mot. Parce qu'au bout du compte, le cluster XXL au sein du club pourrait s'avérer plutôt positif aujourd'hui. « On savait après le nul face à Pau (2-2, le 12 mai) qu'on finirait sur la troisième marche du podium. Alors on s'est organisés pour redonner du temps de jeu à certains et préparer au mieux le retour des autres, avec une réathlétisation individualisée et pointue », révèle Garande.

    Une attaque de premier choix

    Dimanche dernier, au lendemain du nul à Dunkerque (3-3), c'est un effectif revigoré qui a attaqué cette semaine de préparation. Le staff a retrouvé des joueurs « impatients de jouer, heureux à l'entraînement », selon Garande, qui a revu des signaux positifs, surtout sur le plan physique : « On dispose d'atouts bien supérieurs à ceux des quatre dernières semaines. La fraîcheur ne fera pas tout mais cela comptera. Face à Grenoble et on le souhaite après. Cette saison très difficile, et j'ai l'impression d'en avoir fait trois d'un coup, a créé beaucoup de complicité et de solidarité dans l'effectif. »

    La meilleure attaque de L2 (71 buts marqués) devra gommer ses insuffisances défensives (42 encaissés) et faire preuve d'initiative. Garande de conclure : « On ne sait pas s'imposer en faisant des matches en bois. Quand on joue bien, souvent, on gagne. »

    Link to post
    Share on other sites

    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest
    Reply to this topic...

    ×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

      Only 75 emoji are allowed.

    ×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

    ×   Your previous content has been restored.   Clear editor

    ×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

    Loading...

    ×
    ×
    • Create New...