Jump to content
Derniers résultats
  • Un volcan arrive en ligue 1, c'est le Clermont Foot !!!!
  • Médias (diffuseurs, droits TV etc.)


    Recommended Posts

    • Replies 64
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    il y a 1 minute, hermann a dit :

    De ce que j’avais lu tu pouvais soit prendre 1 abonnement à 49€ par an ou 5,99€ par mois. Avec le foot en plus pas sûr que ça reste au même prix.

    Ben vu comment c'est parti  , je crois que le mieux c'est  d attendre l avant vielle du match 😪😪.

    Autrement les tarifs que tu m indiquent sont plutôt attractifs même  si cela augmente un peu. 

    Link to post
    Share on other sites
    il y a 6 minutes, leonidas a dit :

    je ne comprends pas la LFP... pourquoi passer son temps à manquer de respect à ses diffuseurs tout en faisant la course au plus offrant ? 

    On provoque C+ tout en leur demandant de payer plus. Et au final on s'expose à des batailles juridiques pour gagner quoi concrètement ? Y'a quoi comme différence entre l'offre C+/Amazon et l'offre C+/Bein ? 50 millions de différence par année ? On prend des risques et on alimente la tension avec ce qui devrait être nos partenaires pour des... pourboires ? 

    Franchement je ne comprends cette mentalité. On a l'impression qu'il peut se passer n'importe quoi, la LFP préférera toujours l'offre la plus haute. Même si le diffuseur est en carton ou qu'on saucissonne les offres. L'épisode Médiapro n'a visiblement pas permis de tirer des leçons du désastre.

    +1

    Link to post
    Share on other sites
    il y a 1 minute, moricio63 a dit :

    Mais Quel Bordel serieux , qui peut  m expliquer qui vas diffuser la ligue 1 svp , 

    Je vais chercher une boule de cristal et je te dit ça  😁😁😁

     

    Link to post
    Share on other sites

    Canal+ ils sont gentils mais leur façon de dénigrer la L1 ça leur fera les pieds,selon leur président  c'est un championnat de m**** et ça coûte trop cher gnagna et ça fait pas d'audience blabla. Déjà leur manière  de privilégier le foot anglais, le meilleur du monde selon eux avec 6 matchs par week end, excusez moi mais des Southampton Brighton toujours magnifiiiique, sensationnel avec de bon gros bourrins je m'en bats les cacahuètes avec une raquette de ping pong et je préfère des matchs de L1. 

    La L1 c'est pas le meilleur championnat mais c'est notre championnat, un peu plus de respect sur le "produit"ça aurait été  pas mal de la part de Canal, comme on dit "quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage". Ils ont voulu tuer la L1 en la dénigrant à fond pour payer moins cher, ils se sont fait doubler par Amazon, tant pis pour eux hein...

    De toute façon ils ont pas le droit de casser leur contrat qui dure jusqu'en 2024.

    Edited by elliot
    Link to post
    Share on other sites
    il y a 12 minutes, elliot a dit :

    Canal+ ils sont gentils mais leur façon de dénigrer la L1 ça leur fera les pieds,selon leur président  c'est un championnat de m**** et ça coûte trop cher gnagna et ça fait pas d'audience blabla

    c'est vrai... tu as tout à fait raison là-dessus. Et j'ai trouvé "immonde" la volonté de C+ d'imposer le passage à 18 clubs par exemple. 

    Mais sur les droits tv, sur LE FOND, est-ce que Canal a vraiment tort en expliquant qu'il faut renégocier ? Pourquoi est-ce que Canal devrait être le seul diffuseur à devoir payer le prix fort et ne pas avoir le droit de renégocier ses tarifs en fonction du cours actuel du marché ? 

    Comment c'est possible que la LFP trouve normal de faire payer à Canal 332 millions pour 2 matchs de L1 quand Amazon devra payer 250 millions pour 8 matchs de L1 ? 

    Edited by leonidas
    Link to post
    Share on other sites
    il y a 58 minutes, leonidas a dit :

    c'est vrai... tu as tout à fait raison là-dessus. Et j'ai trouvé "immonde" la volonté de C+ d'imposer le passage à 18 clubs par exemple. 

    Mais sur les droits tv, sur LE FOND, est-ce que Canal a vraiment tort en expliquant qu'il faut renégocier ? Pourquoi est-ce que Canal devrait être le seul diffuseur à devoir payer le prix fort et ne pas avoir le droit de renégocier ses tarifs en fonction du cours actuel du marché ? 

    Comment c'est possible que la LFP trouve normal de faire payer à Canal 332 millions pour 2 matchs de L1 quand Amazon devra payer 250 millions pour 8 matchs de L1 ? 

    C'est pour ça que Canal se retire, en fait il y avait un accord précédent avec la ligue et ils se sont trouvés pris au piège...

    Par contre si Canal perd la L1, plus de Canal football club, d'émissions, pour eux c'est la cata quoi qu'ils en disent. On verra si le patron de Canal sera content des audiences d'un Pau Castres de Top14 un dimanche soir 😀😀

    Le mieux serait que Bein reprenne le lot de Canal, en tout cas ça va être le feuilleton de l'été cette histoire...

    Comme ça à été dit Amazon c'était 5 euros par mois donc très abordable mais attention qu'ils augmentent pas les prix juste pour le foot...Franchement avec des milliards de bénéfice la l1 ça représente rien Amazon la L1 donc ils peuvent se le permettre...

    Dommage qu'ils aient pas revu les horaires de diffusion, en l1 1 match à 17h, un multiplex le samedi, 1 match le dimanche après midi et 1 le soir ça aurait été parfait... Des matchs éparpillés à n'importe quelle heure  ça dilue l'intérêt je trouve.

    Edited by elliot
    Link to post
    Share on other sites
    Il y a 3 heures, elliot a dit :

    Canal+ ils sont gentils mais leur façon de dénigrer la L1 ça leur fera les pieds,selon leur président  c'est un championnat de m**** et ça coûte trop cher gnagna et ça fait pas d'audience blabla. Déjà leur manière  de privilégier le foot anglais, le meilleur du monde selon eux avec 6 matchs par week end, excusez moi mais des Southampton Brighton toujours magnifiiiique, sensationnel avec de bon gros bourrins je m'en bats les cacahuètes avec une raquette de ping pong et je préfère des matchs de L1. 

    La L1 c'est pas le meilleur championnat mais c'est notre championnat, un peu plus de respect sur le "produit"ça aurait été  pas mal de la part de Canal, comme on dit "quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage". Ils ont voulu tuer la L1 en la dénigrant à fond pour payer moins cher, ils se sont fait doubler par Amazon, tant pis pour eux hein...

    De toute façon ils ont pas le droit de casser leur contrat qui dure jusqu'en 2024.

    Je suis bien d'accord 👍🏻

    Link to post
    Share on other sites

    Accessibilités, éventuels surplus sur l'abonnement : des questions demeurent autour d'Amazon, futur diffuseur de la Ligue 1

    Amazon s'offre son premier Championnat de football en Europe en récupérant les anciens droits de la L1 et de la L2 de Mediapro. De quoi modifier ses offres d'abonnement ?

    Sacha Nokovitchmis à jour le 12 juin 2021 à 01h14
     
     

    En bon négociateur de droits, Alex Green, le patron des sports d'Amazon Europe, avait bien caché son jeu. « Je ne suis pas focus sur la Ligue 1 », assurait-il à L'Équipe le 29 mai, à la veille du lancement de la première diffusion du tournoi de Roland-Garros sur son service Prime Video.

     
     

    Finalement, ce joueur de poker a formulé une offre tardive, jeudi soir, à la Ligue pour récupérer les huit matches de L1 et huit de Ligue 2 abandonnés par Mediapro en cours de saison. Et il l'a donc emporté. Un joli coup dont il s'est félicité hier après-midi : « La Ligue 1 est la compétition de football la plus regardée du pays et nous sommes incroyablement fiers de mettre en avant chaque club et les meilleures affiches du Championnat chaque semaine pendant les trois prochaines saisons. Nous sommes encouragés par l'accueil qu'a reçu la diffusion de Roland-Garros auprès de nos abonnés. Nous comptons nous appuyer sur ce succès pour proposer une expérience exceptionnelle à nos clients avec l'arrivée du football sur Prime Video en France. »

    Doute sur un éventuel surplus à l'abonnement Prime pour accéder à la future offre

     

    Outre sa solidité financière, Amazon via son service Prime Video est jusqu'à présent reconnu pour sa haute qualité de production et de diffusion d'images, ses plateaux modernes pour les émissions, et quelques innovations technologiques comme la capacité d'activer un mode avec uniquement l'atmosphère du stade, sans les commentaires. Désormais détenteur des droits des magazines du dimanche, dont l'équivalent du Canal Football Club aujourd'hui, il sera intéressant de voir quelle couleur, quel style, ce nouvel entrant pourra apporter au paysage audiovisuel sportif.
     

    Si Amazon évoque donc une « expérience exceptionnelle » pour ses clients, quel en sera le prix ? Jusqu'à présent, Amazon ne fait pas payer de surplus à ses abonnés Prime (5,99 € par mois ou 49 € par an) pour accéder à ses contenus sportifs. Mais hier après-midi, alors qu'il devra bientôt régler chaque saison 250 M€ de droits de diffusion pour la Ligue 1 et 9 M€ pour la Ligue 2, ainsi que les coûts de production de plus de 600 matches, le GAFAM a laissé planer le doute sur un éventuel surplus à son abonnement Prime pour accéder à sa future offre pour les deux Championnats.

    L'accessibilité, l'autre chantier

    « De plus amples détails sur le prix, la production, l'équipe de consultants ou l'expérience client seront communiqués dans les prochaines semaines, en amont du démarrage de la prochaine saison au mois d'août », a indiqué le géant du numérique. Jusqu'à présent, les droits acquis par Amazon en Europe sont accessibles à tous les abonnés à l'offre Prime de base, comme les 20 matches de Premier League par saison, l'US Open et tout le circuit ATP et WTA au Royaume-Uni, Roland-Garros en France, ou prochainement une affiche de Ligue des champions en Italie tout comme en Allemagne. Mais aucun d'entre eux ne lui coûterait plus de 100 M€ par saison...

    Outre le prix de l'abonnement, reste le chantier de l'accessibilité à la future offre d'Amazon, au-delà de la consommation via son site internet, les tablettes et les smartphones. Aujourd'hui, environ un tiers des Français recevrait encore la télévision uniquement par la TNT et le satellite. Il faudra donc trouver une parade pour le service de streaming, potentiellement en signant un accord avec Canal + pour le satellite, ce que Téléfoot, la chaîne de Mediapro, n'était pas parvenue à faire avant de mettre la clé sous la porte en février.

    Le géant numérique devra également tenter d'élargir ses accords avec les fournisseurs d'accès à Internet, Amazon n'étant aujourd'hui disponible que sur la moitié des box, globalement les modèles de nouvelle génération de Bouygues, Orange, Free et SFR. Quelques questions parmi les nombreuses qui seront au programme des réunions prévues entre la Ligue et Amazon ces prochaines semaines...

    Link to post
    Share on other sites

    « Canal + paye son attitude »

    Article signé ARNAUD HERMANT

    Les présidents de clubs de L1 et de L2 n’ont pas apprécié le comportement de la chaîne cryptée ces derniers mois.

    « C’est un énorme gâchis. » Voilà le sentiment d’un président de club de Ligue 1 au lendemain du coup de tonnerre sur les droits télé de la L1 et de la L2 pour la période 2021-2024, qui a vu Amazon rafler huit matches de L1 (et de L2), dont la meilleure affiche à chaque journée, au nez de Canal +. Cette dernière a, dans la foulée, annoncé qu’elle renonçait désormais à diffuser le foot français.

    En lice avec beIN Sports pour s’adjuger les lots laissés par Mediapro pour les trois prochaines saisons, la chaîne cryptée n’a pas été retenue par le conseil d’administration de la Ligue de vendredi. Pour plusieurs dirigeants de clubs, il est dommage d’en arriver de nouveau à cette situation de défiance avec un partenaire historique alors qu’avec un peu plus de bonne volonté les deux parties auraient pu s’entendre facilement.

    L’offre d’Amazon, 259 M€ par saison (250 pour la L1 et 9 M€ pour la L2), et son caractère unique ont séduit les dirigeants du foot français. « Amazon était largement mieux disant, sans bonus conditionné à de futurs abonnés. Il n’y avait pas à réfléchir. Et si on ne la retenait pas, on prenait le risque de ne plus jamais la voir. Or c’est la première fois qu’Amazon met autant d’argent sur un Championnat, c’est la preuve que la L1 reste attractive, contrairement à ce que Canal a répété», explique un membre du CA de la LFP.

    Mais depuis le début de cette crise des droits télé en France il y a huit mois, une forme d’incompréhension s’est installée entre la chaîne et les clubs. « Le problème est que Canal ne s’est pas comporté comme un partenaire ces dernières semaines, on avait toujours le sentiment de faire la charité, poursuit un patron de club. Canal + a passé son temps à nous dénigrer, à dire que le produit n’était pas bon, que l’on était mauvais. »

    Outre le comportement «hautain et arrogant de Canal », selon les dires d’un dirigeant, la majorité des présidents ont eu le sentiment de se voir forcer la main pour voter dans l’urgence la réforme de la L1 à 18 clubs lors de l’assemblée générale de la Ligue le 3 juin dernier. Son président Vincent Labrune leur avait répété à plusieurs reprises, notamment en collèges de L1, que s’il n’y avait pas de changement du format des compétitions, Canal donnerait moins d’argent. Maxime Saada, le patron de Canal, avait répété dans divers médias qu’il était favorable à une L1 à 18.

    Le boss de la chaîne avait ainsi été convié à cette assemblée générale de la Ligue, qui a voté cette réforme, pour expliquer la position de son entreprise vis-à-vis du football. Il s’était exprimé pendant plus d’une heure et avait à grand renfort de graphiques fait un état des lieux de la situation. « Il nous avait quand même montré avec ses slides que la L1 générait plus de prises d’abonnement que la Ligue des champions et la Premier League. Comme quoi… », se souvient un participant de l’AG.

    Ce jour-là, Noël Le Graët lui avait rappelé que sans le foot, Canal + ne serait pas devenu ce qu’elle est aujourd’hui et que dans un mariage on se doit de faire des concessions et un pas vers l’autre quand ça va moins bien, sous-entendu que Canal devait se montrer plus conciliant. L’ensemble du football français, clubs et familles, avait aussi voulu envoyer un message positif et d’apaisement envers son diffuseur de toujours. À l’image de Sylvain Kastendeuch, le coprésident de l’UNFP, qui s’était engagé à ce que les joueurs soient plus disponibles pour répondre aux sollicitations médiatiques du détenteur.

    Malgré ces bonnes intentions, le divorce semble proche aujourd’hui. « Même si on ne peut rien exclure, et notamment que Canal s’entende avec Amazon pour l’affiche du dimanche soir, Canal + et Saada payent aujourd’hui leur attitude, le fait de nous avoir laissés mariner des semaines après le retrait de Mediapro, de nous avoir mis au bord du gouffre », conclut un président. É

     

    Link to post
    Share on other sites

    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest
    Reply to this topic...

    ×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

      Only 75 emoji are allowed.

    ×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

    ×   Your previous content has been restored.   Clear editor

    ×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

    Loading...

    ×
    ×
    • Create New...