Jump to content
Planète Clermont
The search index is currently processing. Activity stream results may not be complete.

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. Ils ont énormément investi, n'ont pas trop le choix que de réussir le mercato estival le mercato hivernal
  3. Today
  4. Pierre Samsonoff (FFF) : « Il n'y a pas d'incertitude » sur le sixième tour de la Coupe de France Directeur de la Ligue du football amateur à la Fédération française, Pierre Samsonoff éclaircit la situation pour les clubs amateurs encore engagés au sixième tour de la Coupe de France, ce week-end. Même en cas d'un reconfinement sur les bases de novembre, la compétition, « événement protégé par l'État », se déroulera. Simon Bolle26 janvier 2021 à 13h02 « Le contexte sanitaire national étant de plus en plus incertain, le sixième tour de la voie des amateurs en Coupe de France aura-t-il bien lieu ce week-end ? Il n'y a pas d'incertitude sur ce point, aujourd'hui, dans la mesure où la Coupe de France est considérée comme événement protégé par l'État. Même en cas de reconfinement ? S'il y a un confinement du même type que celui vécu en mars dernier, avec un arrêt du sport de haut niveau, ce sera différent. Mais si on reste sur des mesures de confinement classiques (comme en novembre), la continuité sportive sera assurée. La Coupe de France est soumise au même régime que les autres compétitions sportives maintenues. « Aujourd'hui, l'idée est bien de mener la formule présente à son terme. On sait que la compétition restera protégée par l'État. Après, dans n'importe quel domaine, il y a forcément une part d'aléatoire car on ne maîtrise pas l'évolution du contexte sanitaire » Pourquoi avoir poussé pour maintenir la compétition dans son ensemble ? Il y a deux questions, en fait : pourquoi l'avons-nous fait et pourquoi sous cette forme ? D'abord, la Coupe de France est la compétition emblématique de l'unité du foot français. Elle a toujours eu lieu, y compris pendant la Seconde Guerre mondiale. Les valeurs symboliques et sportives sont très fortes. Le gouvernement y est attaché, aussi. D'où la volonté de la maintenir. Ensuite, l'arrêt du foot amateur (fin octobre) a induit un report des tours prévus en novembre et décembre. Le calendrier s'est donc resserré et nous avons opté pour cet aménagement avec la voie des pros et celle des amateurs. On aurait pu la réserver aux clubs dont les Championnats étaient maintenus, mais l'hypothèse a été très vite écartée car on perdait sa philosophie et sa raison d'être. C'est aussi un moyen de s'assurer une porte de sortie avec les pros, si jamais la voie des amateurs ne peut pas aller au bout... Aujourd'hui, l'idée est bien de mener la formule présente à son terme. On sait que la compétition restera protégée par l'État. Après, dans n'importe quel domaine, il y a forcément une part d'aléatoire car on ne maîtrise pas l'évolution du contexte sanitaire. Maintenir la Coupe de France, le tout dans un cadre sûr de lutte contre la pandémie, est la priorité. Sinon, en cas de changements, on prendra nos responsabilités. « Les conditions de reprise sont difficiles, on le sait très bien. La situation est loin d'être idéale. Cependant, on n'est pas dans la configuration de mars-avril 2020 avec des clubs totalement à l'arrêt. Il y a eu une possibilité de retrouver les terrains dès décembre, certes sous des formes aménagées. On ne repart pas de zéro sur le plan athlétique. C'est une nuance importante » Comprenez-vous les inquiétudes des clubs amateurs ? Oui, complètement. Les conditions de reprise sont difficiles, on le sait très bien. La situation est loin d'être idéale. Cependant, on n'est pas dans la configuration de mars-avril 2020 avec des clubs totalement à l'arrêt. Il y a eu une possibilité de retrouver les terrains dès décembre, certes sous des formes aménagées (par petits groupes, sans contact...). On ne repart pas de zéro sur le plan athlétique. C'est une nuance importante. Il est aussi vrai que les situations sont différentes d'un club et d'un territoire à l'autre : le National 1 s'est poursuivi, le couvre-feu à 18 heures a été instauré plus tôt dans certaines zones... Il y a des réalités diverses. Mais il faut composer avec ces conditions dégradées pour espérer reprendre une compétition de foot amateur. Beaucoup de joueurs, entraîneurs et présidents étaient désireux de relancer quelque chose. C'est une bonne nouvelle et un message d'espoir dans une période délicate pour tout le monde, même si on admet les critiques malgré notre marge de manoeuvre réduite. Il y a, en revanche, deux mauvais procès : celui du maintien pour un équilibrage des finances fédérales et celui du sacrifice des clubs amateurs, alors que leur nombre sera supérieur à la normale en seizièmes de finale. Ceci est compliqué à entendre. Les critiques sur les difficultés, elles, sont légitimes. Une dérogation nationale au couvre-feu pour les clubs engagés n'était-elle pas envisageable ? Il n'y a, encore à l'heure où l'on se parle (ce mardi matin), pas de possibilité dans ce sens. Mais il en existe pas mal au niveau local. Cela peut être un problème d'équité, aussi parce que la situation sanitaire est plus dégradée à certains endroits que d'autres. Le protocole implique également de nombreuses contraintes, dont des tests PCR 48 à 72 heures avant le match, des tests antigéniques le jour de la rencontre et la présence d'un médecin... Il y a, en effet, des contraintes d'organisation pour les clubs. Mais c'est vraiment la contrepartie du fait de pouvoir reprendre. Ces exigences, mises en place avec l'État, sont légitimes. Il faut un cadre sûr pour la santé publique, même si cela implique de la lourdeur. Je précise que la présence d'un médecin se limite à la vérification des tests négatifs, soit une demi-heure environ. Il n'a pas un temps de présence sur l'intégralité du match. Les Ligues tentent d'apporter des solutions sur ce point. « (Sur les forfaits) Chacun a ses motivations et elles sont toutes respectables. [...] On aurait aimé pouvoir garantir le même cadre à tout le monde, mais il n'était pas possible de desserrer le calendrier et d'obtenir des régimes homogènes » Face à ces mesures, plusieurs clubs ont déjà décidé de déclarer forfait. Comment l'accueillez-vous ? Chacun a ses motivations et elles sont toutes respectables. Un club qui se dit qu'il n'est pas en situation de garantir la sécurité entre dans une démarche de responsabilité compréhensible à partir du moment où les motivations sont sportives. Tous les clubs ne sont pas confrontés aux mêmes contraintes. Cela peut-être plus difficile par endroits. On aurait aimé pouvoir garantir le même cadre à tout le monde, mais il n'était pas possible de desserrer le calendrier et d'obtenir des régimes homogènes. Ces désistements seront-ils sanctionnés, d'une amende ou d'une non-participation la saison prochaine par exemple ? Non. Car ils ne le font pas de gaieté de coeur, c'est une source de frustration. On ne va pas ajouter des sanctions à cette situation... Enfin, comment a été appréhendée la question du huis clos dans des enceintes moins "protégées" qu'au niveau professionnel ? On sera très vigilants sur ces sujets-là. On fait en sorte de contrôler la nature des installations mobilisées pour ne pas permettre les rassemblements autour des stades. Les mesures pourront être renforcées, par un changement de terrain ou des moyens humains supplémentaires. »
  5. Photos des différentes équipes féminines https://www.clermontfoot.com/equipes-feminines/
  6. Absents Traoré Soumaela et Lasri Yanis. A signaler la présence de 8 2005 (qui seront toujours U17 la saison prochaine) Ramousse Théo, Coulibaly Ibrahim, Mazeyrat Gabin, Ollier Corentin, Amghar Hedy, Ihaddadene Ilan, Jourson Rony et Chastang Colas
  7. Présence d'un U17 Maurer Aïman Absents Payet Florian, Yatera Demba, Diaby Mohammadou et Jean-Marie Mathys Vertfanfan tu as des infos stp sur l'absence de Jean-Marie Mathys ?
  8. A signaler la 1ère apparition de Fred Gnalega. 3 U19 étaient présents Victor Da Rosa, Yuliwes Bellache et Mathis Clairicia Absent Gaël Gibert Le site officiel a été mis à jour puisqu'avec dans l'effectif National 3 on trouve la fiche d'Aboubacar Sidibé https://www.clermontfoot.com/membre/aboubacar-sidibe/
  9. https://www.clermontfoot.com/centre-de-formation-triple-opposition-a-chateauroux/ U17 contre U17 nationaux de CHATEAUROUX Réaction de Yohann RANGDET après le match nul 0-0 de son équipe qui a joué en fin de matinée (11h): “Début de match où nous n’avons pas réussi à imposer notre rythme et où nous avons subi, notamment dans les duels. Puis, nous avons fait mieux à partir de la vingtième minute, dommage que l’on ait pas réussi à convertir, au moins, l’un de nos trois faces à faces. Le terrain (très) gras ne nous a pas permis de développer notre jeu habituel. Globalement, nous avons eu trop peu de maîtrise et un manque de repères évident pour prétendre mieux ! A défaut de ne pas pouvoir gagner le match, les garçons ont su ne pas le perdre.” Feuille de match des U17 clermontois (0-0) 1ère mi-temps : BRUNET Dimitry, DE AGUIAR Matïsse, CARDONA Loïs, GAS Axel, JOUVE Mathis, AMGHAR Hedy, JOUARD Dylan, IHADADDENE Ilan, LOKI Frédéric, MATUVANGUA Ronan, MONNET Axel 2nd mi-temps : RAMOUSSE Théo, COULIBALY Ibrahim, MAZEYRAT Gabin, SAHIH Walid, JOUVE Mathis (GAS Axel), CHASTANG Colas, CARDONA Loïs, JOURSON Rony, OLLIER Corentin, ELHMIDI Malcolm, NUNEZ Tiago
  10. https://www.clermontfoot.com/centre-de-formation-triple-opposition-a-chateauroux/ U19 contre U19 nationaux de CHATEAUROUX Victoire 2-1 pour l’équipe d’Eric PEGORER qui a utilisé un groupe de 16 joueurs pour cette rencontre amicale: “La première mi-temps est satisfaisante où l’équipe a eu la possession du ballon. Avec une bonne maitrise défensive, notre équipe a pu développer son jeu et se créer plusieurs occasions de but. Sur l’une d’elles c’est Arthur LALLIAS qui ouvre le score à la 30e minute. En seconde mi-temps, Châteauroux réagi et notre équipe évolue un peu plus bas se contentant de contrer. Sur un corner dévié au premier poteau Grégory KELO ajoute pourtant un deuxième but de la tête au second poteau (60e). C’est sur une perte de balle quelques minutes plus tard que l’adversaire réduit le score.” Feuille de match des U19 clermontois (victoire 2-1) 1ère mi-temps : BRIGNON Pierre, KAMDEM Oliver, LAIDOUNI Naïm, DUBOSCLARD Romain, TOUHAMI Aness, GOUTTEFANGEAS Adrien, PAYS Nicolas, KELO Grégory, LALLIAS Arthur, MAURER Aymen, DUPROS Steven 2nd mi-temps : GUETTE Jules, KAMDEM Oliver, LAIDOUNI Naïm, DUBOSCLARD Romain, TOUHAMI Aness, GOUTTEFANGEAS Adrien (67e KELO Grégory), BERKANI Stan, ARGOUD Théo, DIKUTA EBALE Grâce, MAURER Aymen (67e LALLIAS Arthur), SENE Oumar Buts : 30e LALLIAS Arthur, 60e KELO Grégory
  11. https://www.clermontfoot.com/centre-de-formation-triple-opposition-a-chateauroux/ N3 contre la National 3 de CHATEAUROUX Malgré une possession de balle supérieure à l’adversaire et de nombreuses frappes, la N3 s’incline (2-0) dans un match où l’adversaire n’a eu que peu d’occasion. “Nous avons surtout manqué de justesse dans la finition, mais aussi de simplicité dans le jeu avec une tendance à trop porter le ballon” explique Sébastien MAZEYRAT qui regrette aussi “de ne pas avoir marqué de buts malgré six frappes rien que sur la première période.” Feuille de match de la N3 clermontoise (Défaite 2-0) 1ère mi-temps : FOURNIER Vincent, DURAND Corentin (22e NAUCHE Jordan), BOIT Baptiste, ALJIC Muamer, DIALLO Baïla, ZAIRE Rohan, MEYER, DA ROSA Victor, KISSY Aymeric (22e RIBEIRO Miguel), BELLACHE, CLAIRICIA (30e ALEXANDRE Jordan) 2nd mi-temps : FOURNIER Vincent, DURAND Corentin, MUAMER Algic (67e BOIT Baptiste), MOHAMED Karim, NAUCHE Jordan, KISSY Aymeric, CHAMPOMMIER Lucas, GNALEGA Fred, RIBEIRO Miguel, BELLACHE Yuliwes (60e CLAIRICIA Mathis), ALEXANDRE Nauche
  12. https://www.sports-auvergne.fr/clermont-ferrand-63000/sports/ligue-2-un-clermont-foot-plus-vite-en-orbite_13906983/
  13. Evident ! Mais on ne peut pas demander à nos joueurs (y compris Bayo) de faire l'essuie-glace et d'être frais comme des gardons en fin de match : un équilibre fragile qui me stresse match après match. Gastien joue sur les automatismes, on se régale, mais ... gare à la fin de saison. Heureusement qu'on a un peu plus de banc que les années précédentes.
  14. Tutafé ! Rien de pire que de perdre sur une erreur arbitrale , voir à Troyes J'ai essayé de m'inscrire sur leur fofo mais ça veut pas , pourtant le prénom de leur président est bien Damien...bref Ils sont plutot sympas avec nous sur leur fofo , je crains quand meme qu'ils nous attendent , on remarqués que nous faiblissions en fin de match , et leur meilleur joueur , pour moi , reste Dupé
  15. Un toulousain dit "on s'en sort bien" : Merci Dupé et merci les arbitres (péno évident mais non sifflé). J'espère que la décision ne se fera pas sur une telle erreur.
  16. On est effectivement émoussé en deuxième partie de match tout simplement parce qu on ne fait quasiment pas tourné depuis le début de la saison Ce n est pas que Gastien ne veut pas,mais il en a tout simplement pas la capacité.
  17. Sujet du match ouvert chez nos copains Toulousains https://www.forumtfc.net/topic/42504-tfc-clermont-foot-22è-journée-de-l2/
  18. Alors ci on gagne pas la bas on ne perd pas non plus . Le match nul serais bien , j’ai mis victoire de Clermont. 🙏🙏
  19. Très difficile de trouver le score de ce match même si je souhaite une victoire je pense pas qu on gagne la bas.
  20. Canal+ conteste l'appel d'offres de la LFP en justice Le diffuseur «historique» de la L1 a saisi la justice pour contester l'appel d'offres lancé par la LFP. Une audience a été fixée le 19 février. Etienne Moatti et Arnaud Hermant26 janvier 2021 à 00h05 Une attaque en justice pour contester l'appel d'offres lancé, mardi dernier, par la LFP, était dans l'air, comme l'avait évoqué Le Figaro. Elle est désormais effective. Comme l'a révélé le site L'Equipe, la Ligue a reçu, lundi après-midi, une assignation « à bref délai » de Canal + devant le tribunal de commerce de Paris. Le groupe présidé par Maxime Saada conteste le choix de la LFP de remettre en vente uniquement les lots lâchés par Mediapro (80 % de la L1 et de la L2 pour un total de 830 millions d'euros annuels entre 2020 et 2024). Et pas celui qui lui permet de diffuser deux matches par journée de L1 (332 millions d'euros par an jusqu'en 2024), acquis par beIN Sports qui lui sous-licencie. Le tribunal de commerce de Paris a fixé une audience le 19 février pour traiter le dossier. À cette date, la consultation de la LFP aura déjà donné son verdict puisque les diffuseurs intéressés par les droits de la Ligue1 et de la Ligue 2 doivent rendre leurs réponses le 1er février. Même s'il poursuit la LFP devant le tribunal de commerce de Paris, le groupe Canal + peut parfaitement participer à l'appel d'offres. En cas de victoire, et si la situation lui convient, il se désistera alors de sa plainte. Mais s'il échoue lors de la consultation, il tentera d'en faire annuler les résultats par la justice. Et quoi qu'il en soit, en saisissant le tribunal pour contester la validité de l'appel d'offres, il espère créer un climat défavorable à l'arrivée de nouveaux entrants. beIN Sports a choisi de ne pas s'associer à la plainte Reste que Canal + n'est pas parvenu à convaincre beIN Sports de s'associer à cette plainte. Elle aurait eu plus de poids, car c'est bien le diffuseur d'origine qatarienne qui a été attributaire du lot 3, en mai 2018 (pour la période 2020-2024), avant de le sous-licencier à Canal +. Si quelqu'un doit le remettre en cause, c'est donc surtout lui... Mais les dirigeants de beIN Sports se sont laissés convaincre par Vincent Labrune, le président de la LFP, et ses équipes, de ne pas rendre leur lot. Président du PSG et de beIN Media Group, la maison-mère de beIN Sports, Nasser al-Khelaïfi est pris entre deux feux. Pour l'heure, il a choisi de faire preuve de solidarité avec le football français en ne suivant pas Canal + dans sa démarche procédurière. Un soulagement pour la LFP qui s'accroche aux droits qui n'ont pas été emportés par la tempête Mediapro (les 332 M€ de beIN Sports rétrocédés à la chaîne cryptée et les 42 M€ de Free pour des résumés de matches en quasi-direct sur les mobiles). Reste maintenant à savoir ce qu'il va advenir de la prochaine traite due, le 5 février, par l'entité beIN Sports - Canal +. C'est beIN Sports qui paye la LFP, mais après avoir encaissé le même montant réglé par Canal +. Appel d'offres : rendez-vous dans six jours L'appel d'offres lancé par la LFP doit livrer son verdict le 1er février, entre 10 heures et midi, avec les réponses des diffuseurs intéressés par la L1 et la L2. Pour l'élite, seuls les matches de Téléfoot sont remis en jeu, pour la période courant jusqu'à 2024. Avec quatre lots. - Le lot A : un match par journée, dont les 10 meilleures affiches et 28 matches de troisième choix. Il inclut aussi le grand magazine du dimanche et le magazine bilan. - Le lot B : sept matches par journée, dont 38 matches de deuxième choix, 38 matches de cinquième choix, 36 matches de sixième choix et toutes les rencontres restantes (152 au total). Il comprend aussi le magazine de présentation de la journée et le magazine du dimanche matin. - Le lot C : les multiplex des 19e, 37e et 38e journées de Championnat, les deux matches de barrage et le Trophée des Champions. - Le lot D : les magazines en semaine. Pour la L2, deux lots sont mis aux enchères. Le premier comporte notamment huit matches par journée de Championnat et les multiplex des deux dernières journées. Le deuxième contient les magazines en semaine.
  21. J'ai regardé le match hier Sochaux/Toulouse comme il était sur Beinsport et face à face il y avait 2 très bons gardiens Dupé et Prevot. En 1ère mi-temps Dupé nous fait une double parade je ne trouve même pas les mots pour la décrire . Sochaux aurait du bénéficier aussi d'un pénalty. Toulouse est une très bonne équipe offensivement, elle fait plaisir à voir jouer comme nous, comme Auxerre. Après sur un match tout est possible. On verra, j'espère juste que ça sera un beau match dans la lignée de ceux qu'on voit actuellement avec les équipes de tête.
  22. Oui le nul serais un très bon résultat aussi , j’ai pronostiqué victoire de Clermont car je pense qu’il peuvent y arriver , je le souhaite en tous cas . Toulouse a un jour de récup en moins ça peut y faire je pense .
  23. C'est des matchs de coupe en moment entre les 5 premiers les perdants laisseront des plumes , Toulouse joueront chez eux un avantage obtenir un match nul serait idéal , oui notre équipe à l'air un peu émoussé il faut tenir jusqu'à la trêve et resté dans le wagon de tête tout est possible , je vois TOULOUSE gagné j'espère me trompé Toulouse 2- 1CFA63
  24. Un match nul serait un bon résultat chez un prétendant déclaré qui est très en forme en ce moment. J ai trouvé notre équipe un peu émoussé en fin de match contre Auxerre. Ce sera difficile mais être dans les 2 passent par des grosses perf chez/contre les favoris.
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...