Jump to content
Derniers résultats
  • Un volcan arrive en ligue 1, c'est le Clermont Foot !!!!
  • Jodel DOSSOU


    Recommended Posts

    • 5 weeks later...
    AMBITION. Auteur de 12 buts la saison passée pour sa première année en France, l’ailier clermontois Jodel Dossou aborde la Ligue 1 sans complexe.
    « La vitesse, la mobilité, c’est notre ADN. On ne va pas se brimer. Il faut s’appuyer sur nos qualités avant tout ». photo richard brunel
     
    Avant de se poser à Clermont il y a un an, Jodel Dossou a beaucoup bourlingué. Auteur d’une première saison réussie en Auvergne, l’attaquant béninois rêve de s’imposer en Ligue 1 avec une équipe qu’il espère ambitieuse dans le jeu.
    Interview Valéry Lefort

     

    Arrivé la saison dernière juste après le stage de préparation au Chambon-sur-Lignon, Jodel Dossou a, cette année encore, raté les charmes du plateau altiligérien. Reparti en sélection béninois pour trois semaines après l’apothéose en L2 (*), il avait ensuite vu ses congés de facto déplacés après la reprise du 23 juin dernier. De retour à Clermont, à 29 ans, il ne cache rien de ses ambitions.  

    Vous êtes revenu le dernier, mais pas de dépaysement ? Non, aucun ! Le groupe est le même et c’est un plaisir de le retrouver. On a fondé une « petite famille » ici depuis quelque temps. J’ai retrouvé la même bonne humeur, la même ambiance . Ça donne tellement envie de bosser tous ensemble.

    Vous ne jouerez pas la CAN avec le Bénin cet hiver... Non, c’est vrai qu’il y a eu de la déception mais c’est comme ça. Cela va me permettre de me concentrer sur mon club et la Ligue 1. Il y a tellement de défis à relever.

    « On va s’appuyer sur ce qu’on sait faire. Pourquoi changer notre jeu ? »

    Quel regard portez-vous sur votre première saison à Clermont, que tout le monde a jugé excellente ? Je pense que je peux repousser encore mes limites, travailler notamment la précision devant le but. J’ai compris la rigueur réclamée par le coach. Mais je dois devenir plus tueur au moment du dernier geste. Pour cela, je dois être plus concentré.

    Pourquoi un francophone comme vous a-t-il mis si longtemps pour découvrir notre pays ? J’ai manqué de chance au départ. Tout jeune, je suis venu faire des essais à Vannes et Lorient. Ils étaient tous deux concluants, je devais signer. Mais il y a eu un coup du sort. Le Bénin a été sanctionné après un souci au tournoi de jeunes de Montaigu et on ne pouvait plus obtenir de visa. Ça m’a bloqué. Et après, je suis parti jouer en Tunisie puis en Autriche...

    Et maintenant que vous y êtes ? J’ai retissé ce lien avec la France ( sourire ). J’avais envie de me faire connaître ici après des expériences en Tunisie, Suisse ou Autriche. Maintenant, je suis très heureux d’être là. À titre personnel, j’ai envie d’être très exigeant avec moi-même, sans pour autant me mettre trop de pression. Le coach et le staff m’ont beaucoup apporté. Il est exigeant, mais on l’écoute car on voit les résultats. Je veux continuer à travailler fort, car c’est la clé du succès.

    Que viser en Ligue 1 ? Sur un plan collectif, ce sera forcément d’abord le maintien. On sait qu’on sera le petit Poucet de la L1 mais on doit jouer notre carte et notre jeu pour ne rien s’interdire. Pourquoi se fixer des limites ? On va s’appuyer sur ce qu’on sait faire : la vitesse, la mobilité. C’est notre ADN, on ne va pas se brimer. Il faut s’appuyer sur nos qualités avant tout.

    Et sur un plan individuel ? Mon point fort, c’est de jouer le long de la ligne puis de rentrer à l’intérieur. Mais j’essaie de m’adapter à l’adversaire autant qu’aux consignes du coach. J’imagine qu’en L1, on est plus suivi et qu’il faudra avoir une palette plus large. Mais je reste confiant.

    (*) Le Bénin a été éliminé des qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations par la Sierra Léone. Le match avait été reporté après des tensions autour du Covid entre les deux pays.

    1992

    Naissance à Dassa (Bénin) 

    2010

    Rejoint le club des Requins de l’Atlantique (Cotonou, Bénin) 

    2013

    Club Africain de Tunis (Tunisie) 

    2014

    Red Bull Salzbourg (Autriche)

    2018

    Vaduz (Liechtenstein)

    2019

    Austria Lustenau (Autriche)

    2020

    Clermont (montée en Ligue 1)
     

    Article paru dans le journal La Montagne de ce jour 

    Link to post
    Share on other sites

    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest
    Reply to this topic...

    ×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

      Only 75 emoji are allowed.

    ×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

    ×   Your previous content has been restored.   Clear editor

    ×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

    Loading...
    ×
    ×
    • Create New...