Jump to content
  • Member Statistics

    5,381
    Total Members
    387
    Most Online
    fartro63
    Newest Member
    fartro63
    Joined

Centre de formation


ZZ Lulu et Barthez Coco
 Share

Recommended Posts

il y a 3 minutes, Romano63 a dit :

Le forum a bien changé... C'est la guerre en ligue 1 pour le club, c'est la guerre en ligue 1 sur le forum. Je me souviens de nombreux désaccord sur le forum en ligue 2 mais plein de convivialité .

J'aimerais que l'on retourne en ligue 2 ( sur le forum bien-sûr)

Totalement d’accord 

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 258
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Bon et bien tu les as maintenant.🙃...on discute on est pas là  pour se faire des bisous non plus  mais s'il ne faut plus donner son avis... ( par contre sur certains sujets on voit toujours les mêmes  (forumistes ) depuis des lustres qui font leur tambouille entre eux mais là c ok .. donc si je dérange ....monsieur... ai.donc le courage de me virer  ou plutôt de nous virer ..tu pourras te regarder le nombril tant que tu veux....Bien à vous...

Fais toi un journal intime tu ne seras choqué par personne...quoique!!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, ZDPH a dit :

Bon et bien tu les as maintenant.🙃...on discute on est pas là  pour se faire des bisous non plus  mais s'il ne faut plus donner son avis... ( par contre sur certains sujets on voit toujours les mêmes  (forumistes ) depuis des lustres qui font leur tambouille entre eux mais là c ok .. donc si je dérange ....monsieur... ai.donc le courage de me virer  ou plutôt de nous virer ..tu pourras te regarder le nombril tant que tu veux....Bien à vous...

Fais toi un journal intime tu ne seras choqué par personne...quoique!!

Je ne virerai personne : ce n'est pas ma conception de la liberté, et c'est vrai qu'on manquait un peu d'esprits éclairés pour redéfinir la convivialité.

Je te laisse le dernier mot. Adieucha !

Edited by lavernelle
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Techniquement-Technique a dit :

Totalement d’accord 

Tu n’as pas dû lire le texte de Romano63 en entier ou alors tu ne connais pas la signification du mot convivialité. A vomir, minable, frustré tu as fait une entrée remarquée sur ce forum…

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, hermann a dit :

Tu n’as pas dû lire le texte de Romano63 en entier ou alors tu ne connais pas la signification du mot convivialité. A vomir, minable, frustré tu as fait une entrée remarquée sur ce forum…

Doucement, ce n’est que des avis perso. A gerber, minable, frustré ne sont que des mots que je n’aurai sans doute pas dû utiliser. > je m’en suis excusé hermann 

Link to comment
Share on other sites

Extrait article signé Pierre-Alexandre Conte dans le journal L’Equipe de ce jour

Dans sa quête de trouver les meilleurs espoirs de l’Hexagone, l’AJA rencontre toutefois un obstacle de taille, contre lequel s’élève Guy Roux à chaque prise de parole publique : l’article 98 des règlements généraux de la Fédération française de football. Celui-ci a été modifié en juin 2019 et stipule désormais qu’un enfant licencié en moins de 14 ou moins de 15 ans ne peut pas rejoindre un club distant de plus de 100 kilomètres du domicile des parents, sauf si le nouveau point de chute se situe dans la même Ligue.

« L’un des principaux critères qui a poussé la Fédé au changement de règle, c’est l’éloignement familial. Ce qu’on conçoit. Mais pour nous, la Seine-et-Marne, c’est à côté. C’est plus proche que la Franche-Comté », s’insurge le directeur général de l’AJA. L’enjeu est important car le bassin de population de l’Île-de-France est autrement plus dense que celui de Bourgogne-Franche-Comté. Si les économies réalisées au cours de la dernière décennie ont eu pour conséquence de diminuer le nombre de pensionnaires du centre, le changement de règlement a joué un rôle non négligeable dans le fait d’y arrêter la préformation (avant 16 ans) il y a trois ans.

Arrêtée au centre mais pas abandonnée. Règlement de la FFF oblige, la préformation prend maintenant un accent local. Elle a en grande partie été confiée à l’association, la section amateurs de l’AJA, avec qui le club pro a retissé des liens. Si les relations ont parfois été tendues par le passé entre les deux entités, ce n’est plus le cas aujourd’hui. L’ancien pro Christian Henna, 50 ans, qui s’occupe des moins de 15 ans, témoigne : « On avance maintenant main dans la main. On essaye d’emmener des joueurs régionaux jusqu’au centre de formation et de compléter les effectifs par rapport au recrutement extérieur. L’année dernière, on a quand même fourni cinq joueurs qui ont intégré les moins de 17 ans (une dizaine de joueurs intègrent le centre chaque année). Mais il n’y a pas de quota. S’il n’y a aucun joueur au niveau, aucun ne sera pris. »

Conserver ses meilleurs jeunes

Henna, qui a été formé à Auxerre et a travaillé quinze ans au centre de formation du club, connaît parfaitement la maison. Il assure avec son ancien coéquipier Fabien Cool (49 ans), coordonnateur général de l’association, la liaison avec Bernard David et son staff : « Jean-Sébastien Jaurès (entraîneur des moins de 17 ans), j’ai joué avec lui. Jérémy Spender (entraîneur des moins de 19 ans) a commencé avec moi en tant qu’adjoint. Le préparateur physique, Guillaume Colin, ça fait vingt-cinq ans qu’il est au club. Il y a des liens naturels. On a la même façon de voir les choses au niveau du travail, de l’identité du club. »

Auxerre, qui emploie trois recruteurs, dont un à temps partiel – contre une vingtaine avant sa descente –, s’appuie également sur sa dizaine de clubs partenaires. Ces ancrages locaux sont choisis avec soin. Ils permettent de couvrir un large territoire, notamment en région parisienne. Sébastien Haller, Paul-Georges Ntep et Donovan Léon ont par exemple rallié la Bourgogne en provenance de Brétigny (Essonne), l’allié le plus efficace. « Si on repère un joueur dans un petit club à Paris, on lui conseille maintenant d’aller dans des clubs partenaires, à Brétigny ou Élancourt par exemple, en sport-études, qu’il fasse sa préformation là-bas », explique David.

Recruter, c’est une chose, mais encore faut-il pouvoir conserver ses meilleurs éléments. Ce qui a fait défaut au club ces dernières saisons en L2. Certains jeunes prometteurs ont quitté le centre au cours de leur formation, aspirés par le très haut niveau, comme Thierry Ambrose (Manchester City) ou Ulrick Eneme-Ella (Salzbourg). D’autres ont permis d’équilibrer des comptes trop souvent dans le rouge. Evan Ndicka, vendu 5,5 M€ à Francfort à l’âge de 18 ans, en 2018, et Jean Marcelin, cédé à Monaco contre un chèque de 10 M€ à 19 ans, début 2020, constituent les derniers exemples en date. « Auxerre, c’est un club de L1 qui vivait en L2, expose Francis Graille, président de l’AJA de 2017 à 2021. Il est propriétaire de toutes ses infrastructures, les terrains, le stade, le centre de formation. Il y a 16 hectares qu’il faut gérer, entrete- nir. Ça mangeait l’intégralité des droits télévisés et une grande partie des recettes en L2. Les ventes, c’était une ressource importante pour faire marcher tout le reste de la machine. » La montée en L1 devrait permettre aux Bourguignons de changer la donne.

Pour attirer et garder les meilleurs jeunes, il faudra aussi probablement les rassurer sur la possibilité d’évoluer un jour avec les professionnels. Le faible temps de jeu accordé en équipe première aux joueurs formés au club a été mis en lumière par les derniers classements des centres de formation établis par la DTN. C’est ce critère, sur cinq (*), qui pénalise les Auxerrois : sur trente-cinq centres, quatorze ont été mieux notés que celui de l’AJA pour la saison 2021-2022. Fidèle à ses méthodes, Jean-Marc Furlan s’est appuyé sur un groupe très expérimenté pour viser la L1. Un changement s’annonce d’autant plus nécessaire que la relève semble avoir du talent. Les équipes N2, moins de 19 ans et moins de 17 ans évoluent toutes au niveau le plus élevé possible sous la houlette d’un staff diplômé et dont les compétences sont reconnues. Kévin Danois (18 ans, déjà pro), Ryan Rodin (16 ans), Emmanuel Alexi Koum Mbondo (16 ans), Théo Mary (16 ans) et Adam Marsli (17 ans) fréquentent les sélections françaises de jeunes. Ils incarnent l’espoir d’un club dont la pérennité sportive a toujours reposé sur sa jeunesse. É

(*) Professionnalisation, temps de jeu en équipe première, sélections nationales, scolarité, représentation en Europe.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Il y a 13 heures, Barça fan 63 a dit :

 On notera qu'à 1 ou 2 exceptions près, ceux qui viennent de la région signent en moyenne 1 an et ceux qui viennent de l'extérieur 3 ans. C'est juste une constatation... 

je suis d’accord, je crois que c’est une stratégie du club à la formation. Je crois qu’ils se disent 1 ou deux ans c’est bien et avoir un filet de sécurité en recrutant à l’extérieur si ça marche pas. Je pense qu’ils sont au faite des qualités de chacun mais c’est vrai il y’a une petite discrimination mais qui peut être compris si les qualités ne sont pas là 

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Fabrice16 a dit :

Je suis satisfait de la convocation des trois jeunes en équipe de France U16, cela montre selon moi la qualité de la formation Auvergnate.

Les 3 ne sont arrivés qu’en 2021 donc il faut aussi féliciter l’AS Saint-Priest pour Donavin, Andrezieux-Boutheon pour Fakili et le FC Istres pour Bouchenna 😉

Tu peux rajouter le gardien Azagoh qui est aussi arrivé en 2021 d’Evry Football club et qui a été appelé en EDF U16 avec Fakili en fin de saison dernière.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share


×
×
  • Create New...